Missiriac. P’tit marché: Job Lagadec fait le plein

Des tablées espacées sur un espace très élargi… Il fallait bien ça pour accueillir les inconditionnels de Job Lagadec, venu en concert mercredi sur le P’tit marché de Missiriac, en respectant les consignes sanitaires. Heureusement, à Missiriac, ce n’est pas l’espace qui manque… Par contre, il y avait peu de masques sur les visages, ce qui peut se comprendre vu la chaleur et l’ambiance festive du P’tit marché.

Cependant si le port du masque n’est pas obligatoire en plein air pour l’instant, il pourrait le devenir dans les lieux accueillant du public si l’on en juge par les recommandations du ministre de la santé, Olivier Véran faites pas plus tard que mercredi après midi. «Si vous êtes dans une rue où il y a plusieurs personnes qui vont se balader et vous n’êtes pas sûr de pouvoir garder la distance, je le recommande..”, a dit Olivier Véran.

En attendant, le P’tit marché poursuit cette saison estivale inédite en proposant chaque mercredi cette parenthèse musicale et conviviale jusqu’à la fin du mois d’août. La semaine prochaine, le 5 août, c’est du jazz manouche qui est au programme.


'Missiriac. P’tit marché: Job Lagadec fait le plein' a 3 commentaires

  1. 30 juillet 2020 @ 20 h 06 min citoyen

    oui , il faut mettre le masque pour le bien être de tout le monde .

    Répondre Signaler un abus

    • 30 juillet 2020 @ 21 h 23 min Dan56

      et surtout pour que Mr le Prefet n’annule pas ce marché festif si cher aux gens de Missiriac

      Répondre Signaler un abus

      • 30 juillet 2020 @ 21 h 30 min Dan56

        1/les masques sont “normalement” obligatoires pour les Commerçants
        2/pour les gens qui se déplacent
        3/mais aussi lors des “commandes”devant les stands du bar*des galettes*et de l’école
        Dan56

        Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.