Missiriac. 4è fleur: le jury sur le sentier de la Terre Happy des Sens

A Missiriac, l’enjeu de la visite du jury national des villes et villages fleuris était différent, mais pas moins fort. Car si Missiriac a obtenu sa 4è fleur avec brio, il y a trois ans, il s’agit désormais de démontrer que la commune est toujours digne de ce label. Entre temps, là aussi une nouvelle équipe municipale a pris les commandes. Christelle Marcy, nouvelle maire a dès sa candidature annoncé son souhait de prolonger le travail accompli par ses prédécesseurs et notamment l’ancien maire Jean-Yves Laly dont le charisme et l’esprit d’imagination ne sont pas étrangers à l’obtention de la 4è fleur. Et qu’on ne s’y trompe pas conserver sa 4è fleur c’est aussi -et peut-être même plus- difficile que de l’obtenir pour la première fois, le niveau d’exigence du jury étant aussi relevé.

Mais ce passage d’examen a bien été préparé à Missiriac. Quelques jours après sa prise de fonction Christelle Marcy inaugurait le sentier de la « Terre Happy des Sens », un savant mélange de parcours initiatique mettent en valeur le patrimoine industriel communal via l’entreprise Entremont et l’engagement déterminé de Missiriac dans la protection de l’environnement et de la qualité de vie. Et cela en s’appuyant astucieusement sur des aménagements réalisés à l’aune du bon sens et de la moindre dépense. Car les aménagements font surtout appel à la débrouille et à l’imagination plutôt qu’à la dépense des deniers publics.

Missiriac était donc plutôt bien armée pour recevoir ce mercredi après-midi le jury. D’ailleurs, c’est l’ancien maire Jean-Yves Laly, grand pourvoyeur d’idées qui en qualité de citoyen engagé pour sa commune, a guidé le groupe sur la piste des différents aménagements communaux. Là encore, pas question d’anticiper une décision que le jury devra prendre là aussi d’ici le mois de novembre, mais de toute évidence il est reparti avec un a-priori plutôt favorable…


'Missiriac. 4è fleur: le jury sur le sentier de la Terre Happy des Sens' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.