Coronavirus. Accueil des campings-cars: le cri d’alarme de Sylvain Dubois

« En colère ! Nous sommes toujours en fermeture administrative et quelle surprise de voir des dizaines de camping car sur les aires gratuites sur le territoire de la Destination #Brocéliande ». C’est le message plein d’amertume que lançait lundi Sylvain Dubois, dirigeant du Domaine de Kervallon de Caro sur sa page Facebook. « Pendant que l’on se démène a travailler sur les protocoles sanitaires pour accueillir nos clients dans les meilleures conditions, les collectivités accueillent ceux-ci sans avoir rien mis en place », dénonce Sylvain Dubois. Le Domaine de Kervallon qui est l’un des plus importants hébergeurs du territoire reste vide en attendant les décisions gouvernementales. Mais la réouverture des campings devraient s’accompagner de conditions sanitaires qui impacteront l’équilibre financier de ces structures. Et à la veille du week-end prolongé de l’Ascension, les différentes zones d’accueil se remplissent à vue d’oeil…

Alors, Sylvain Dubois exprime un profond sentiment d’injustice, sans toutefois vouloir s’acharner sur les campings-caristes. « Je ne voudrais passer pour un anti-camping-car. C’est loin d’être le cas, mais ce que je réclame c’est un peu d’équité et de respect pour nos entreprises qui sont implantées sur le territoire, créent de l’activité, participent à sa vie économique… », commente-t-il, pointant du doigt l’attitude des élus locaux. « Certains disent que ces campings-cars, c’est bon pour le commerce. Nous attendons une étude claire de leur part sur ce sujet. Qu’on le veuille ou non, toutes ces aires d’accueil gratuites ont un coût pour les collectivités. Moi, je sais que mes clients font leurs courses sur le territoire et je peux chiffrer l’impact économique du Domaine de Kervallon sur le secteur. Je parle en mon nom, mais nous sommes plusieurs hébergeurs professionnels à mailler le pays de Ploërmel et à le faire vivre… », insiste t il.

Cette question de la gratuité de l’accueil des campings-cars sur le territoire n’est pas nouvelle. Elle a pris une ampleur particulière sur la ville de Malestroit qui a forcé le trait en multipliant les aires d’accueil. « Je ne veux pas me focaliser sur Malestroit, car les aires d’accueil gratuites, il y en a partout dans le Pays de Ploërmel. C’est un problème général qui touche l’ensemble du secteur de la Destination Brocéliande », insiste Sylvain Dubois qui reproche aux élus de faire la sourde oreille et de se satisfaire d’une situation qui compte tenu de la situation actuelle et des conséquences de la crise sanitaire du coronavirus fait peser un risque sur tout un pan de l’économie locale. « Cela fait 5-6 ans que je multiplie les démarches pour qu’une solution soit trouvée pour bien accueillir les campings-caristes. Il y a même eu une rencontre entre tous les acteurs concernés à laquelle participait le président de la fédération de l’hôtellerie de plein air. J’ai essayé de sensibiliser le président du Pays de Ploërmel, le conseil de développement. Mais rien n’a bougé, sauf au niveau de l’OBC où j’ai le sentiment qu’il y a eu une prise de conscience. Nous avons eu des réunions et j’espère que les choses vont évoluer… », indique Sylvain Dubois, considérant être confronté à une concurrence trop déloyale, les campings-cars étant par exemple exonérés de la taxe de séjour instaurée sur le territoire ,

Un peu écoeuré, il envisage d’alerter la préfecture et formalise des propositions. « Moi je demande la fermeture de toutes ces aires de vidange gratuites et la mise en place d’une réunion rassemblant toutes les parties concernées. L’objectif est de trouver un accord pour accueillir convenablement cette population là en décidant  d’une stratégie et pourquoi pas d’un prix uniforme et raisonnable sur l’ensemble du territoire. Nous ne pouvons plus aujourd’hui rester dans la situation actuelle… », estime-t-il.

 


'Coronavirus. Accueil des campings-cars: le cri d’alarme de Sylvain Dubois' a 31 commentaires

  1. 20 mai 2020 @ 13 h 59 min Christian

    Je partage totalement le point de vue de Sylvain. Moi même j’ai été surpris qu’en cette période de dé-confinement, les campings caristes étaient revenus en nombre. C’est peut-être bon pour le commerce… (Tout du moins les commerces de bouche mais non ceux de l’habillement !).
    Dimanche dernier, il y a une incompréhension dans le fait que, pour exemple, le camping à Malestroit doit resté fermé. A la porte de ce camping se trouve un parking rempli de camping-cars !… Les faits sont là, nous le constatons.
    Nous les particuliers, on nous demande de faire un effort et nous respectons les gestes barrières.
    Les professionnels du tourisme font tout pour s’adapter en attendant de pouvoir ouvrir.
    Malestroit est cité pour accueillir gratuitement les camping-caristes. Peut-être qu’il serait nécessaire de revoir ce système.
    Il ne s’agit pas de polémiquer ; mais pourquoi les gens du voyage (qui payent leur fournitures d’électricité et d’eau) ne seraient pas acceptés ?

    Répondre Signaler un abus

    • 20 mai 2020 @ 20 h 42 min zelob

      Les gens du voyage paient leur électricité et eau !!!
      Hahaha

      Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 9 h 05 min Dan56

      entièrement d’accord avec Sylvain et Christian
      je trouve anormale pour ma part que ces c.c soient les uns
      sur les autres et en nombre important
      de plus le w.e prolongé arrive!!!!
      ma question est la suivante:
      pourquoi y a t-il des normes a respecter pour les campings
      qui de plus sont fermés
      et que les c.c sont les uns sur les autres sans consignes particulières
      c’est franchement « pas correct »
      il y a certainement quelque chose a faire!!!!
      bon courage a vous Sylvain
      les clients vont revenir
      mais en attendant…..
      Dan56

      Répondre Signaler un abus

      • 21 mai 2020 @ 13 h 42 min masson

        Plus on peut se stationner, moins on est les uns sur les autres, pour ma part je fuis les rassemblements, je stationne en pleine nature. C’est comme les soit disant campings avec les bungalows alignés les uns derrières les autres qui rappel certains camps. En cette période de pandémie, c’est difficile pour les campings : douche wc piscine, restauration etc, en camping car pas de problème on est seul

        Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 9 h 24 min Dom

      En ce qui concerne la taxe de séjour nous aussi nous la payons depuis quelques années sur les camping car par ci et auprès dont je suis adepte et cela va de 0.20 par jour a plus de 1.50 e

      Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 10 h 15 min Soria gerard

      Bonjour
      Je suis camping-chariste et je ne suis pas contre le fait de payer une place de stationnement dans la mesure ou je ne suis pas pris pour un américain. Il ne faut pas croire que tous les utilisateurs de camping car roulent tous sur l’or, c’est juste ûne façon d’être. Dans nos déplacements, il est vrai que l’on privilégie , les restaurants et les courses dans les commerces de proximité. Pour l’habillement je dois dire que nous avons le nécessaire à bord. Maintenant lorsque vous parlez des gens du voyage, je n’ai jamais vu l’un d’eux payer quoi que se soit. Ils ont plutôt tendance à se brancher sur les réseaux eau et électricité en mode sauvage. Quant aux emplacements ils se contente de couper une barrière de stade et de s’installer en mode forcée sans aucune gêne et sans aucune intervention des services de sécurité. … Par contre, on ne peut que constater que les aires devenant payantes les emplacements deviennent plus étroits dans le but de rentabiliser au maximum.

      Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 11 h 08 min Reynaud

      Battez vous pour ouvrir vos campings et foutez la paix aux campings caristes qui vous engraisse bien souvent.

      Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 13 h 57 min Véro

      De part vos critiques non fondées !!, la réaction des campingcaristes ressemblera à celle-ci : il n’iront ni dans les campings ni dans les restos encore moins dans les commerce d’habillement et se dirigeront vers des pays plus accueillants que les municipalités françaises ce qui est déjà le cas en plus, il y a déjà des interdictions et des barrières partout impossible de stationner de toute façon alors ?!! Vive la liberté

      Répondre Signaler un abus

      • 22 mai 2020 @ 15 h 41 min Dan56

        Vero: les pays plus accueillants comme vous dites c’est quoi?…..le Maroc…ok
        mais n’oubliez pas une chose!!!!!
        quand un « virus » arrive et que vous êtes a l’etranger
        que les frontières sont fermées et……plus de bateau
        là …..vous serez de nouveau « Français » et vous vous plaindrez du gouvernement
        qui ne fera soit disants rien pour vous rapatrier
        prenez bien soin de vous
        et bon W.E a tous les c.c
        Dan56

        Répondre Signaler un abus

      • 27 mai 2020 @ 10 h 02 min Thibaut

        Nous nous arrêtons dans les aires de CC, payantes ou non, par besoin d’électricité, tous les 3 jours obligatoirement, avant nous passions nos vacances dans les campings, mais maintenant non seulement ils sont devenus très onéreux mais le pire c’est qu’il y a de moins en moins de place pour poser notre caravane, car le terrain est occupé par les Mobil hommes ou chalets à louer et aussi plus beaucoup de moyen de trouver une place pour une ou deux nuits. Les propriétaires préférant prendre des reservations pour un plus long temps., ce que je comprends, chacun voyant midi à sa porte, mais dès que l’on comprend le point de vue des propriétaires de camping , eux aussi devraient essayer de comprendre le point de vue des camping caristes.

        Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 14 h 36 min Bellanger

      Cher Monsieur
      Heureusement que vous n’avez rien contre les campings cars car si vous ne pourriez pas accepter les campings caristes quel serait votre raisonnement….
      Sachez cher Monsieur que contrairement à vos écrits le camping car fait fonctionner l’économie locale
      J’étais personnellement dans votre région l’an passée et je me suis nourri tant de façon traditionnelle que dans des restaurants
      Si l’accès des campings cars devient trop astreignant et bien nous serons nombreux à boycotter vos régions et irons dans des contrées plus hospitalières
      Soyons tolérants cher camarade.
      JN.BELLANGER camping cariste depuis 1981 avec le respect de l’ensemble de la population ce qui n’est malheureusement pas le cas de l’ensemble de la population je vois

      Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 21 h 02 min Jp

      Bien sûr que ça embêter les gérants de camping de voir cette manne de camping caristes leur échapper
      Mais franchement à 20 ou 30 euros la nuit je préfère mettre cet argent dans du carburant ou des achats communaux le cc étant suffisement autonome pour se passer pendant plusieurs jours de prestations en eau et electricite
      Franchement que peut m apporter un camping
      Je me déplace pas pour aller a la piscine

      Répondre Signaler un abus

    • 22 mai 2020 @ 16 h 38 min kerne

      interdire la gratuite…ben voyons! vous n’avez pas encore compris que depuis que le ccar existe,ce qui fait bien plus de 50 ans…c’est qu’il correspond a un besoin qui n’a rien a voir avec le camping de grd papa quand on descendait la nationale 7 a
      en trainant sa caravane et qu ‘on mettait 3 jours dans les bouchons et les odeurs d’essence avant d’apercevoir la grande bleue…croyez-vous que l’on acquiere un vehicule de 50000 €,pour un fourgon amenage, a 150000 € et beaucoup plus dans un integral haut de gamme pour depenser 30 € /jour minimum pour 2 pers.et aller s’enfermer dans un ghetto, avec toute la promiscuite que cela suppose ?
      depuis 35 ans que j’utilise ce mode de vie pour mes loisirs et 6 ans qu’il est devenu ma residence principale 11 mois sur 12 , ou je dispose de toute ma liberte d’aller et venir (prevue par la Constitution…) et d’un confort qui me convient,je ne vois pas pourquoi j’irais vous donner mon ecot pour des services dont je n’ai que faire! si la gerance d’un camping « ca eut paye mais ca paye plus » ce n’est la faute des ccars,et si j’osais un petit conseil: reconvertissez-vous, INVENTEZ !…

      Répondre Signaler un abus

      • 22 mai 2020 @ 21 h 44 min Saint Emilion

        Bonjour,
        A chaque fois qu’il y a un article sur les campings-cars dans Pays Gallo, et uniquement sur les campings-cars [ et il y en a eu déjà quelques-uns depuis que Malestroit est devenu la Mecque de cette mobilité ], il y a toujours en marge, sur le forum, des discussions et des échanges amères, aigres, étriqués… faut-il conclure que le contenant en plastique qu’il soit « cubi », Tupperware ou camping-car gâte le contenu en le rendant rance ? La liberté ici revendiquée ne sent pas toujours l’ouverture. Après, qu’un camping-cariste sur les routes préfère sentir le bouchon, ça vaut bien qu’on les chambre un peu ! Nunc est Bibendum !
        A la vôtre

        Répondre Signaler un abus

  2. 20 mai 2020 @ 22 h 07 min Marc LEMAITRE

    Je ne crois pas que la polémique fasse avancer les choses
    Un camping reste un camping
    L aire de camping car reste un aire de camping camping-car payant ou non
    Chacun est libre de faire son choix
    Un camping cariste qui utilise les deux
    Salutations à tous

    Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 5 h 15 min Grignon

      Tout à fait d accord, avec M Lemaitre Marc…

      Répondre Signaler un abus

    • 22 mai 2020 @ 7 h 12 min Berault

      Bonjour d’accord avec Monsieur Lemaitre Nous allons dans campingcar-park–dans les aires payantes et aussi dans les campings
      A condition que les prix ne soit pas a 50 ou 60 £uros par nuitée.
      Nous attendons les vacances promises en Juillet/Août et peut-être en Juin
      Cordialement a tout nos Amis camping-caristes

      Répondre Signaler un abus

  3. 21 mai 2020 @ 7 h 11 min Feuillet Philippe

    Je ne crois pas que fermer les aires d’accueil de campings cars soit la solution pour régler le problème des fermetures des campings..
    Pour ma part je m’arrête que dans les campings, ma fille adolescente, à besoin de retrouver l’ambiance des campings, et des installations sanitaires et animations.. Ce directeur ou propriétaire de camping ,si on peut appeler un camping ou il n’existe que des mobil-homes, sans emplacement de tentes ou caravanes , devrait réfléchir à installer une air d’accueil pour camping car….

    Répondre Signaler un abus

  4. 21 mai 2020 @ 7 h 44 min Philippe

    Bonjour,
    Je pense que plutôt que de critiquer les camping car, vous ne profitiez pas de cette situation pour a minima demander la possibilité d’ouvrir dans un premier temps les campings pour les camping car car s’il n’y a pas de contrainte sur les aires d’accueil pourquoi les autorités administratives vous en mettraient ? Nous sommes camping cariste et préférons payer pour aller en camping et stationner plus sereinement et en sécurité. Il faudrait donc revoir votre discours. Sinon sur internet, il y a des études sérieuses qui démontrent qu’un campincariste dépense en moyen 50€ par étape, certes en frais de bouche, comme la boulangerie, boucherie… C’est déjà cela de pris

    Répondre Signaler un abus

  5. 21 mai 2020 @ 8 h 27 min Dan

    Les campingcarise ne demande pas la gratuité Il est normal de payer un service nous demandons souvent l électricité le prix a payé que nous souhaitons entre 10 et 12 € par jour si les propriétaires de terrain de camping étaient moins gourmand 20 a 22 £voir plus ils auraient aussi des campingcarises Dan

    Répondre Signaler un abus

    • 24 mai 2020 @ 10 h 08 min kerne

      je n’ai jamais aime les campings!je ne les frequente jamais . l’argent que je ne leur donne pas je le reserve pour les bars,restaurants ,loisirs divers…en France,d’avril a octobre j’utilise les services des aires a chaque fois que necessaire (eau,vidanges) rarement electricite (j’ai un groupe) et je paye pour cela,c’est normal. a l’approche de l’hiver je quitte l’hexagone pour des cieux plus clements pour m’installer sur une aire payante ou pour 7€/24h je beneficie de tous les services ,y compris l’electricite dont j’ai alors besoin pour des raisons economiques,le prix de l’essence a raison d’une consommation du groupe d’1litre/heure devenant prohibitif malgre la douceur du climat et l’appoint de panneaux solaires.
      meilleur rapport qualite/prix j’ai pas trouve!

      Répondre Signaler un abus

  6. 21 mai 2020 @ 8 h 33 min Chabanais

    Ha les incohérences administratives , c est courant en ce moment , vouloir une part du gâteau c est normal , de là à vouloir fermer les aires gratuite , la commune et ses commerçants n’ont sûrement pas besoins de ça même si ce n’est qu’un pourcentage qui passe à la caisse .

    Répondre Signaler un abus

  7. 21 mai 2020 @ 9 h 50 min Monique Guinoiseaux

    Bonjour Monsieur,
    pourquoi stigmatisez vous les campings car!
    Oui ils participent à la vie économique locale.
    Sachez aussi que 80% des campings car sont fabriqués en France contre 20% pour les voitures par exemple. Cela fait pas mal d’emplois !
    D’autre part on ne peut pas aller contre des phénomènes de société, mais plutôt s’adapter pour en tirer parti.
    Quand on est tout seul à avoir raison c’est que l’on a sûrement tord.
    Bien cordialement.
    Un camping cariste.

    Répondre Signaler un abus

  8. 21 mai 2020 @ 12 h 50 min Youpinier

    Les camping doivent s adapter camping cariste je ne suis pas d accord pour payer taux plein c est a dire tres cher pour un emplacemeng alors que souven il n y a aucun service adapte aux camping car je n apprecie pas du tout ces camping qui en complicite avec les mairies obligent de venir au campinc a fuir ….

    Répondre Signaler un abus

  9. 21 mai 2020 @ 13 h 33 min Cohier

    Bande de jaloux arrêter de faire chier les camping-caristes

    Répondre Signaler un abus

  10. 21 mai 2020 @ 14 h 29 min Jardin

    Tout à fait ok avec Sylvain
    C est un scandale de voir cette population entassée dans leur boîte à sardines
    Le plus douloureux c est de les voir agglutinés les uns sur les autres au marché
    Qu ils aillent donc faire un tour dans les services concernés cela leur mettra du plomb dans la cervelle de la souffrance indescriptible que j ai pu constaté
    Quel monde d irresponsables d egoiste
    Le genre humain me donne la nausée
    Et les décisions de la commune de Malestroit sont à la limite de l ignominie vis à vis de sa population
    Un petit exemple de mon dégoût :hier matin proche des sanitaires un individu defequait au pied de sa boîte à sardines à peine caché …
    NO COMMENT

    Répondre Signaler un abus

  11. 21 mai 2020 @ 17 h 02 min Christian

    Et voilà que les intérêts financiers de certains viennent à nouveau relancer la polémique sur le choix de mode de loisirs…

    Faut-il rappeler une nouvelle fois que le camping-cariste choisit ce mode de loisir pour la mobilité, la découverte, la liberté…Si parfois son choix se porte sur l’utilisation des campings, ce n’est pas par obligation et cela ne doit pas en devenir une.
    Les dispositions sanitaires actuelles permettent aux camping-cars, comme aux voitures de circuler librement dans les limites autorisées, mais aussi du fait de sa particularité d’autonomie de devenir un lieu de vie indépendant et sécurisé sanitairement tant pour ses utilisateurs que pour son entourage.
    Ce qui n’est pas aussi facile hélas pour les campings où l’application des mesures sanitaires et de distanciation mises en place contre la COVID ne sont pas aussi simple à mettre en oeuvre.
    Il ne faut pas opposer ces deux modes de loisirs car complémentaires.
    C’est mon avis.

    Répondre Signaler un abus

    • 21 mai 2020 @ 22 h 04 min Christian *

      Christian… Ne pas confondre avec Christian
      Eh oui parfois il peut y avoir confusion. Mais les commentaires sont là pour montrer que ce ne sont pas les mêmes.
      Christian (premier commentaire) n’en veut pas aux camping-caristes. Le seul fait est de dénoncer qu’en raison de la crise actuelle que nous traversons, des règles sanitaires sont à respecter pour tous. L’afflux important de camping-cars dès le dé-confinement amène à s’interroger sur ces règles. Le déplacement et la migration de nombreuses personnes impliquent forcément des conditions drastiques pour les édiles. Que ce soit au niveau d’une mairie, d’une EPCI, d’un département etc.
      Les campings sont fermés jusqu’à … Les véhicules de loisirs sont autorisés à circuler et à stationner sur des aires mises à disposition par nos élus. Il y a un non-sens et je défends en ce sens le « coup de gueule » de Sylvain.
      Preuve en est des nombreux commentaires supra. Pas de polémique mais réfléchissons ; et restons prudents face à ce virus !

      Répondre Signaler un abus

  12. 28 mai 2020 @ 11 h 36 min Soizic

    Les 3 P Pollution Plastique. promiscuité .

    Répondre Signaler un abus

  13. 31 mai 2020 @ 11 h 10 min marchand

    je suis camping cariste par nécessité pour raison professionnelle, car le travail ne se trouve pas à ma porte, je suis obligé de faire plus de 100 km de chez moi pour avoir du travail (ayant des problèmes de santé, je ne peux pas faire ce que je veux) alors ce que j’ai lu, c’est plus de la jalousie qu’autre chose, Il y a assez de discrimination comme ça. Je sais que le coût d’un camping car est cher, mais il s’en vend d’occasion, que l’on soit tolérant dans ce pays…

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.