Accueil / coronavirus / Coronavirus. Missiriac: le poisson d’avril solidaire des parents d’élèves

coronavirus

Publié le 1 avril 2020

Coronavirus. Missiriac: le poisson d’avril solidaire des parents d’élèves

Si au hasard de votre sortie autorisée vous passez devant l’école Sainte-Thérèse de Missiriac, vous remarquerez que quelque chose de changé ce soir. Sur les grilles des petits poissons sont apparus, clin d’oeil des parents de l’APEL (association des parents d’élèves) à ce 1er avril hors norme que nous connaissons cette année. « C’est Sandy, une maman qui a l’idée que chaque enfant aille accrocher le poisson qu’il aurait réalisé à la grille, afin de garder un souvenir de ce 1er avril 2020… Et cela nous a fait envie », raconte la présidente de l’APEL, Sophie Pleiber.

Bien sur, il fallait mettre ce projet en oeuvre dans le respect des consignes liées au confinement. Et ce sont les familles situées à moins d’un kilomètre de l’école qui ont fait le déplacement, rapide et séparément pour éviter tout contact. Un ballet de l’ombre qui s’est échelonné tout au long de ce mercredi. « Pour la plupart d’entre nous, c’est la seule sortie que nous avons fait depuis la mise en place du confinement », explique une maman. La directrice de l’école était bien sur informée du projet.

Et ce poisson d’avril hors normes prend une dimension solidaire, puisque les petits poissons véhiculent des messages de soutien aux soignants et d’espoir de vaincre ce satané COVID-19… Petit retour en image sur ce poisson d’avril qui, c’est sur désormais, restera longtemps gravé dans les mémoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires