Tempête Dennis. 2000 foyers privés d’électricité

A la mi-journée, Enedis dénombrait environ 2000 foyers privés d’électricité dans le Morbihan suite au passage de la tempête Dennis qui a également occasionné des dégats notoires dans le Finistère où 4500 foyers sont sans électricité.

Depuis le début de la matinée de dimanche, ce sont 450 agents d’Enedis qui sont mobilisés sur le terrain pour tenter de rétablir l’électricité. Le phénomène étant toujours en cours -le vent doit rester très fort jusqu’en milieu d’après-midi- Enedis ne s’avance pas sur la durée des travaux avant un retour à la normale. Des groupes électrogènes sont déployés sur les sites les plus touchés. Un hélicoptère est également en alerte et se tient prêt à décoller dès que les conditions météorologiques le permettront afin de mesurer l’étendue des dégâts.

Les fortes rafales enregistrées ont provoqué des chutes d’arbres, fragilisés par la saturation des sols en eau qui endommagent les lignes électriques. La préfecture a également lancé un appel à la vigilance en ce qui concerne le risque d’inondations.


'Tempête Dennis. 2000 foyers privés d’électricité' a 1 commentaire

  1. 16 février 2020 @ 22 h 04 min T'as pas 220 Volts qui trainent ?

    Ah ?
    2000 à droite, 8000 gauche sans électricité.
    Y z’étaient pas au courant que les câbles et leurs suspentes étaient tous rouillés, que les vieux poteaux en béton qui ont plus de 80 ans s’effritaient , que des arbres non élagués depuis des lustres touchaient les câbles ?
    Ah bon ? Depuis la tempête de l’an 2000 z’ont toujours pas enterré les lignes électriques ?
    Bin ? alors ?
    Et moi et ma ZOE toute neuve ?
    Qu’est ce qu’on fait ?
    Où que je vais recharger ma voiture électrique écologique en 2030 si au moindre cout de vent il n’y a plus de courant ?

    Ce n’est devenu qu’un problème d’arithmétique de calcul du risque.
    Un technicien infrastructures d’ENEDIS qui est volontaire pour être mobilisé, touche de l’ordre de 200€ de prime par jour en intervention « dégâts tempêtes ».
    Une crise de celle qui provoque une coupure de réseau d’alimentation pour 20 0000 clients et plus, ne durera pas plus de 2 semaines grand maximum et ne se produira au maximum 3 fois par an.
    Sur des grosses tempêtes ce ne sont que 500 à 1000 techniciens spécialisés et leur matériel qui devront être mobilisés ponctuellement.

    Avec l’ex EDF – service public – des agents étaient dévolus à la surveillance, l’entretien, la remise en sécurité et le renouvellement des infrastructures.
    Les mêmes se mobilisaient en cas de coup dur.
    Certes cela avait un coup,
    Mais de ce fait c’était exceptionnel qu’un coup de vent prive de courant les citoyens.
    Ce n’est plus de l’arithmétique, c’est un choix sociétal.
    A vous de choisir.

    Jusque là tout va bien.
    Pourvou que cela doure

    A. Hopennerf

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.