Malestroit. L’antenne de Brézéo visite le centre de secours

 

Le club d’entreprises Brézéo rayonne sur l’ensemble du Pays de Ploërmel et se décline en plusieurs antennes de proximité: une sur Josselin, une autre sur Ploërmel et une sur le secteur de Malestroit, « Brézéo entreprises de l’Oust » co-présidée par Mickaël Le Goué et Valérie Le Coq. Chacune de ces antennes locales organise des actions spécifiques. « Cela nous permet de créer des liens, des échanges avec les autres professionnels su secteur et de mieux en connaître le tissu économique ou associatif et donc de mieux en appréhender les activités », explique Mickaël Le Goué pour qui ses actions de proximité sont aussi l’occasion pour les membres de Brézéo de se rencontrer et donc de lutter contre l’isolement dont souffrent les très petites entreprises.

C’est dans ce cadre que s’inscrivait la visite organisée mercredi soir par l’antenne malestroyenne de Brézéo au centre de secours de Malestroit. Une première et une initiative saluée par le lieutenant David Pellerin, chef du centre de secours qui accueillait une trentaine de chefs d’entreprises. « Cette rencontre nous permet d’expliquer ce que sont nos missions, les problématiques auxquelles nous sommes confrontées notamment en cas d’intervention dans leurs entreprises », détaille David Pellerin. Conditions d’accès, nombre de salariés, les objectifs prioritaires à sauvegarder dans l’entreprise (salle informatique, archives…) sont autant d’informations précieuses pour les soldats du feu qui leur permettent d’optimiser l’efficacité de leurs interventions.

« Cette rencontre est aussi l’occasion d’aborder le problème du volontariat. Cet échange nous permet de mieux faire comprendre l’intérêt pour une entreprise d’avoir parmi son personnel des pompiers volontaires. En cas de problème, c’est un atout précieux pour nous d’avoir sur place quelqu’un qui connait parfaitement l’entreprise et qui nous fera gagner un temps précieux lors de notre intervention et donc de limiter les dégâts, notamment lors d’incendies. L’entreprise y trouve donc aussi tout son intérêt. Nous menons depuis des mois une campagne active pour convaincre les entreprises de faciliter l’intégration de leurs salariés comme volontaires au sein des services de secours. Ce sont vraiment des échange gagnants-gagnants que tout le monde a intérêt à développer… », développe David Pellerin.

Profitant de cette visite, l’antenne Brézéo de Malestroit a fait un don de 100 euros à l’amicale des sapeurs-pompiers de Malestroit.


'Malestroit. L’antenne de Brézéo visite le centre de secours' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.