Saint-Avé. Le mystère de la jeune fille écrasée par un train

C’est une énigme qui laisse perplexe les gendarmes de Vannes. Ce lundi peu après 12 h 30, le conducteur d’un train assurant la liaison Nantes, Redon, Quimper donne l’alerte. A la hauteur de Saint-Avé, il a vu une jeune fille s’allonger entre les deux rails à l’arrivée du train sous le train. Il a alors déclenché son freinage d’urgence. Mais lorsque le convoi s’est arrêté, le conducteur en inspectant les rails, a eu la surprise de constater… qu’il n’y avait aucune trace de corps.

Arrivés sur place les gendarmes et les policiers ont alors engagé des recherches approfondies, mais qui sont restées vaines. Même avec le renfort d’un chien et d’une caméra thermique, ils n’ont trouvé personne, pas la moindre trace. Le capitaine Ferrère, commandant en second de la compagnie de Vannes s’est rendu sur place. Et pourtant, le conducteur est formel: il y a bien une jeune fille qui s’est allongée entre les rails devant son train… Les fouilles ont été étendues mais n’ont pas permis de résoudre l’énigme et ce soir, le mystère demeure toujours ce soir.

Le train lui, est resté bloqué jusqu’aux alentours de 15 h 30 ce qui a occasionné d’importantes perturbations du trafic.


'Saint-Avé. Le mystère de la jeune fille écrasée par un train' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.