Caro. Les derniers voeux du maire, Noël Colineaux

Cette cérémonie des voeux 2020 marque un tournant pour la commune de Caro. Elle est en effet la dernière présentée par le maire Noël Colineaux qui a décidé de tirer sa révérence après 25 ans de mandat dont19 en qualité de maire. Une décision annoncée lors du vote du budget 2019 et sur laquelle Noël Colineaux est revenu. « J’ai toujours considéré qu’il y a un temps pour tout et j’estime qu’il apparait plus sage et aussi raisonnable de ne pas vouloir faire le mandat de trop », a-t-il déclaré, expliquant qu’il allait enfin pouvoir consacrer un peu plus de temps à sa famille et à s’adonner à d’autres passions qu’il avait du délaisser… Mais « il me reste environ deux mois et demi de mandat. je conserverai jusqu’à la mise en place du nouveau conseil municipal, mon enthousiasme, ma motivation, mon énergie pour remplir ma fonction jusqu’au bout » a-t-il prévenu se déclarant « fier du travail accompli avec mes équipes successives ». Il a d’ailleurs longuement insisté sur la notion « de travail en équipe » sur laquelle il s’est appuyé tout au long de ses mandats électifs. Evidemment, le bilan dressé par Noël Colineaux en ce mois de janvier 2020 dépassait largement le cadre de l’année écoulée pour s’étendre sur ses 26 ans de mandat. « J’aurai pendant ces 19 années de mandat et avec les équipes successives pu engager un peu plus de 5,5 millions de travaux ou d’équipements, sans compter les budgets annexes (assainissement et lotissements) qui eux seuls représentent un peu moins de 2 millions d’euros…/… Nous avons capté environ 3 millions d’euros de subventions », calcule le maire. Ces aides ont souligne-t-il, permis de « ne pas trop augmenter l’imposition », avant de retracer les grands projets qui ont structuré la commune au fil des années.

Mais à quelques semaines de « passer la main » à une nouvelle équipe, Noël Colineaux a voulu mettre à l’honneur les deux agents techniques de la commune, Florian et Fabrice, alors que Caro vient de se voir décerner « deux pétales » récompensant ses efforts en matière de fleurissement. Il a souligné leur contribution à la réussite de la mutualisation de matériels avec Ruffiac. « J’ai toujours pensé que les communes devaient accroître la mutualisation de leurs matériels, mais je préconiserai d’aller encore plus loin en mutualisant les services administratifs », préconise-t-il pour répondre à la délicate adéquation entre qualité du service au public et nécessaires économies face à la baisse des dotations de l’Etat.

Sur les aspects négatifs, il a renouvelé sa condamnation des incivilités, invitant la population à contribuer à faire reculer ce phénomène. Concernant l’OBC, il a regretté de n’avoir pu faire aboutir le pacte financier et formulé le voeu que « les nouvelles équipes qui vont se mettre en place au sein de la grande communauté fassent entendre leur voix, afin que les petites communes ne soient les oubliées du système » et de préconiser que « les petites communes puissent se fédérer pour défendre avec force certaines orientations ».

En fin de réunion, Noël Colineaux a donné la parole à Philippe Eon, un conseiller municipal qui a décidé de prendre la tête de la liste qui va se constituer pour assurer sa relève. Il a également adressé un hommage appuyé à Odette, la directrice des services de la mairie qui part à la retraite et qui était un pilier du fonctionnement de la commune. Il a présenté sa remplaçante, Jessica, présente dans la salle.

Alain Launay, vice-président de l’OBC a rendu hommage à Noël Colineau et a fait le point sur les grands chantiers de l’intercommunalité.

La gagnante du concours photo récompensée

Les voeux sont aussi le moment de souligner certaines actions menées au sein de la commune. Samedi, Noël Colineau a récompensé les gagnantes du concours photos et notamment Justine Fromentoux, qui est la seule à avoir répondu à toutes les questions du questionnaire élaboré autour des photos installées tout au long du circuit de randonné des 5 fontaines. Il a mis à l’honneur Paul Huet, Roger Frapsauce, Annick Guého, Bertrand Couédic, Eric Boutant qui se sont fortement investis dans l’élaboration de ce concours photos. Un concours difficile puisque pour répondre aux questions, il fallait se replonger dans la bibliographie de la commune et notamment les « deux tomes de 1000 ans d’histoire ».

 


'Caro. Les derniers voeux du maire, Noël Colineaux' a 1 commentaire

  1. 13 janvier 2020 @ 13 h 47 min citoyen d'OBC

    Citoyen d’OBC et peut être futur conseiller municipal (pas sur Caro) mais commune limitrophe, j’espère comme le souhaite Noël Colineaux, que les nouvelles équipes de nos petites communes fassent entendre leur voix afin que celles ci ne soient pas les oubliées du système où les gros mangent les petits. Il faut absolument que nos petites communes se fédèrent en nombre afin de se défendre.

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.