Ploërmel. Nouveau Lidl: dans les coulisses du chantier

Le nouveau magasin Lidl de Ploërmel ouvrira ses portes le 23 octobre prochain. Ce vendredi matin, les responsables du servie immobilier de l’enseigne ont levé un coin du voile sur ce chantier qui préfigure l’émergence d’un nouveau quartier de Ploërmel. C’est en effet face à ce magasin que va se développer la ZAC de la Noë verte, sorte de symbole d’un Ploërmel en plein essor.

Ce futur magasin bâti en 17 semaines, montre en main, s’inscrit dans la droite ligne de la stratégie de l’enseigne qui veut moderniser l’ensemble de son parc immobilier. Dans le département du Morbihan, le gros du travail est fait ou en cours d’achèvement. L’ouverture du magasin de Ploërmel suivra celles de Malestroit et de Guer. Les clients ne trouveront pas de différence majeure entre les uns et les autres. Ces nouveaux bâtiments sont tous construits sur le même modèle. A une nuance près, puisque celui de Ploërmel sera moins grands que les autres: 995 m2 de surface de vente contre un peu moins de 1500 m2 pour Guer et Malestroit. Une solution adoptée pour éviter les retards consécutifs au recours engagé contre le projet. « Mais cela ne changera rien pour nos clients qui trouveront des allées un peu moins longues et une entrée moins spacieuse mais le même éventail de produits qu’ailleurs », insiste Etienne Courseau, le responsable du service immobilier de Lidl qui servait de guide au petit groupe d’élus et de fonctionnaires emmené par Patrick Le Diffon et Guy Le Bolu, vice-président de Ploërmel communauté en charge de l’économie. Pour les habitués de l’ancien Lidl de Ploërmel, par contre le changement va être radical, puisque l’ancien magasin ne propose que 300 m2 de surface de vente, soit trois fois moins que le futur. L’ex magasin Lidl de Ploërmel est d’ailleurs presque une pièce de musée puisqu’il est l’un des 3 ou 4 en France de cette taille encore en activité.

L’aménagement intérieur est un copié-collé de ce qui se fait dans les autres magasins avec la volonté de l’enseigne de promouvoir les produits du meilleur rapport qualité-prix possible, issus de la production française et notamment bretonne, histoire de tirer un trait définitif sur l’image négative qui lui collait à la peau. Même en terme de ressources humaines, Lidl met en avant une politique qui prend en compte le bien-être au travail. C’est le cas par exemple de l’ergonomie des caisses, plus longues pour faciliter le travail des opératrices ou opérateurs. L’équipe des salariés de l’ancien magasin a déjà eu la primeur d’une visite privée du chantier. De 8 personnes actuellement, elle va passer à 15.

L’autre particularité mise en avant par Lidl porte sur ses efforts en terme environnemental. Sur son toit s’étale près de 1000 m2 de panneaux photovoltaïques capables d’assurer environ 30 % de la consommation annuelle du magasin. Sensible à l’environnement « pour des raisons génétiques liées à nos origines allemandes », soulignent ses représentants Lidl est aussi surement pour les mêmes raisons, pragmatiques. Les calculs ont montré que compte tenu de l’évolution prévisible des prix de l’électricité classique, le solaire est un placement d’avenir. D’ailleurs, l’enseigne projettent de créer dans les prochaines années, des ombrières pour abriter les véhicules sur son parking qui seront équipées de panneaux photovoltaïques, avec la ferme intention de viser l’autonomie énergétique.

Mais le souci environnemental est partout. Pas de poubelles dans le magasin, tous les déchets sont triés par les employés et recyclés et une énorme presse à carton vient d’être livré à Ploërmel.

Sur le plan financier, l’investissement est conséquent: 4,5 millions d’euros au total. Lidl a pris en charge 60% du coût des aménagement routiers très importants qui ont été réalisés par la collectivité.

Ce nouveau Lidl est donc une sorte de figure de proue de ce nouveau quartier de la Noë Verte auquel Patrick Le Diffon est très attaché, sans doute parce qu’il est comme un des marqueurs forts de son mandat. « Un nouveau quartier, une nouvelle vie va se développer là avec 300 nouveaux habitants. Nous allons construire là, en face une école. Les entreprises implantées sur le parc de Brocéliande réclamaient une nouvelle entrée. C’est aujourd’hui chose faite et toute une zone va se développer dans la continuité jusqu’à ce magasin… », projette Patrick Le Diffon. Ce dernier défend son concept de complémentarité entre la zone urbaine et les secteurs ruraux qu’il résume par cette formule : « créer une centralité pour mieux rayonner sur tout le territoire ».

 

 

 

 


'Ploërmel. Nouveau Lidl: dans les coulisses du chantier' a 2 commentaires

  1. 5 octobre 2019 @ 14 h 46 min Pierre schmit

    Le prix de vente du terrain compense en partie la prise en charge du rond point il me semble.

    Répondre Signaler un abus

  2. 9 octobre 2019 @ 22 h 41 min Tout à fait Pierre ....

    … Il vous semble bien.
    C’est tout à fait dans l’esprit que vous évoquez dans votre commentaire que 52 des 52 membres présents à la réunion du Conseil Communautaire du 22/02/2018 ont voté à l’unanimité et sans débats la cession de 15 000 m² de parcelles à 15 € HT le m² par dérogation au prix de vente de 20€ HT le m² de parcelle fixé pour cette zone d’activité, permettant ainsi à la SNC LIDL de réaliser une économie de 75 000 € HT sur l’achat des terrains.

    Netcordi@alement
    A.Hopennerf

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.