Ploërmel-Malestroit-Guer. Quel avenir pour les anciens magasins Lidl?

La chaîne Lidl s’est engagée dans une vaste stratégie qui consiste à construire de nouveaux magasins dans les villes où elle est déjà présente. Question: que vont devenir les locaux des anciens magasins abandonnés? Un sujet qui préoccupe les administrés. Nous avons fait le point avec le responsable du service immobilier de Lidl sur le recyclage de ces anciens locaux à Malestroit, Ploërmel et Guer. Il est formel: ils ne deviendront pas des friches commerciales

A Ploërmel. L’affaire est déjà réglée. Lidl vient de signer un compromis de vente et l’ancien magasin a donc déjà trouvé un repreneur. La discrétion reste de mise pour l’instant sur son identité et la nature de l’activité qui s’y installe. Le nouveau magasin Lidl de Ploërmel ouvrira ses portes le 23 octobre prochain.

 

A Malestroit. C’est le dossier le plus complexe, reconnait notre interlocuteur. Il y avait un projet de création d’une enseigne de bricolage, mais la marque a changé sa stratégie et abandonné son projet d’implantation dans des petites surfaces. Du coup, l’ancien Lidl est pour l’instant sans repreneur. Nous avons rencontré un candidat très sérieux à la reprise mais qui se heurte au prix du loyer (de l’ordre de 4500 euros mensuels selon nos informations) et à la taille du magasin (environ 1500 m2). Pour ce jeune entrepreneur qui est déjà bien implanté dans le pays de Ploërme,l cet ancien magasin est pourtant une opportunité qui correspond exactement à sa stratégie de développement. « C’est à la fois trop cher et trop grand, mais nous ne trouvons pas d’autres local situé à Malestroit et qui puisse répondre à notre besoin. L’idéal pour nous serait de louer la moitié du bâtiment. Lidl nous a indiqué qu’il ne s’opposerait pas à une sous-location, mais c’est à nous de trouver un partenaire. Tout ça est décevant », explique ce candidat à la reprise. Une position confirmée par Lidl. « Notre métier, ce n’est pas de faire de l’immobilier. Nous sommes prêts à accepter une sous-location, mais il n’est pas question pour nous de faire des travaux de division du bâtiment ou de rechercher un autre partenaire. D’autant que nous sommes pas devant une situation critique avec un local à l’abandon depuis des années.. », précise notre interlocuteur qui se montre plutôt optimiste. En fait, Lidl a plusieurs pistes pour recycler l’ancien magasin de Malestroit et notamment une « très sérieuse » qui porterait sur la reprise de l’ensemble du site. Rien n’est encore acté, mais on comprend, compte tenu de ces perspectives, pourquoi Lidl n’est pas enclin à envisager des facilités.

Guer. Rien n’est encore réglé définitivement pour l’ancien Lidl de Guer, mais ce pourrait être une question de quelques mois. Un repreneur potentiel est pressenti avec lequel les négociations sont très engagées et le responsables du service immobilier se dit « optimiste » sur l’issue favorable de ce dossier.


'Ploërmel-Malestroit-Guer. Quel avenir pour les anciens magasins Lidl?' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.