Josselin. L’hippodrome dans le trio de tête de l’Ouest

Une seule réunion par an et pourtant des résultats à faire pâlir d’envie les plus grands. L’hippodrome Saint-Jean-des-Prés de Josselin -mais il est situé sur le territoire de la commune de Guillac- fait partie du tiercé de tête des 48 champs de course de l’ouest de la France, a annoncé le président de la société hippique de Josselin, Christian Aubry, jeudi soir lors de la réunion de rentrée du club d’entrepreneurs du Pays de Ploërmel, Brézéo. « C’est un des rares hippodromes à pouvoir offrir le même jour les trois disciplines, plat, obstacles et trot attelé », a rappelé Christian Aubry. Ce dernier a indiqué que le 11 août dernier pour sa seule réunion de l’année, l’hippodrome a enregistré 1400 entrées payantes sur 2500 personnes présentes et 52000 euros d’enjeux alors que la moyenne les 178 réunions de l’ouest de la France s’établit à 400 entrées et 22 000 euros d’enjeux… « Cela nous permet de rivaliser avec Saint-Malo et Pornichet… », constate Christian Aubry.

Un résultat qu’il met en rapport avec la qualité du terrain qui offre un confort inégalé aux champions qui le fréquentent, mais aussi avec le dévouement d’une fidèle équipe de bénévoles qui dès le mois d’avril se retrouvent tous les lundis pour bichonner l’hippodrome. Pas moins de 3000 heures de travail sont nécessaires pour préparer cette unique réunion annuelle.

Crée en 1950, l’hippodrome de Josselin fêtera en 2020 ses 70 ans d’existence. Ce sera le dimanche précédent le 15 août comme le veut une tradition solidement ancrée qui attire un public familial.


'Josselin. L’hippodrome dans le trio de tête de l’Ouest' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.