La Gacilly. Tourisme: ils veulent faire tomber les frontières!

 

C’est peut-être une petite révolution qui s’est mise en marche, vendredi à La Gacilly. Le Festival photo de La Gacilly, le Rallycross de Lohéac, la Maison Yves Rocher, le comité départemental du tourisme d’Ille et Vilaine, les représentants de Redon agglomération… ces acteurs majeurs du tourisme régional s’étaient donnés rendez-vous pour lancer une vaste réflexion sur le développement touristique. Pas d’ordre du jour précis mais juste le constat que l’organisation administrative ne correspond pas au comportement des touristes.

Car ces milliers de visiteurs qui viennent se promener aux confins du Morbihan et de l’Ille et Vilaine se moquent bien de savoir que La Gacilly est dans le Morbihan et que Lohéac est en Ille et Vilaine. Par contre, les responsables de ces différents sites ont peu de contacts entre eux. « En fait, les gens nous connaissent mieux qu’on se connait nous-même », constate Auguste Coudray, du festival Photo. Et c’est pour mieux coller à cette réalité que ces partenaires ont décidé de se rapprocher. « On ne veut pas créer une structure, mais simplement constater que nous sommes installés dans un territoire de connaissance. On est pour l’instant dans une logique de laboratoire… », ajoute Solène Michenot, la présidente du CDT d’Ille et Vilaine.

Il n’y a pas encore de projets clairement identifiés, mais une idée. Celle de donner les moyens aux visiteurs de chaque site de construire un circuit optimisant leur séjour, même s’il s’agit de leur proposer une destination située de l’autre côté de la frontière du département qui leur permettra de prolonger leur séjour. Bref une démarche pragmatique avant tout. « C’est aussi le moyen de faire revenir ces visiteurs. S’ils découvrent en venant au festival photo qu’à quelques kilomètres de là, il y a le circuit de Lohéac, ça leur donnera l’occasion d’envisager une autre sortie à faire avec leurs amis ou en famille. Ils deviendront alors des ambassadeurs de notre territoire… », imagine Auguste Coudray.

Il s’agissait d’une rencontre informelle, certes, mais elle a mis en évidence une détermination évidente à faire tomber les frontières, pour que toute l’économie de ce territoire profite de la formidable attraction qu’exercent les points lourds du tourisme qui y sont implantés…

 


'La Gacilly. Tourisme: ils veulent faire tomber les frontières!' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.