Morbihan. Les priorités du nouveau préfet, Patrice Faure

Le voilà tout juste arrivé de Guyane. Le nouveau préfet du Morbihan, Patrice Faure, a pris ses fonctions ce lundi 5 août. Il succède à Raymond Le Deun, nommé préfet du Val-de-Marne, auquel il rend hommage pour son travail de qualité. Ce père de 6 enfants, de 9 à 22 ans, est réputé pour son naturel franc et direct, il aime être transparent. « Je suis méthodique, pas tatillon mais pointilleux, le calendrier doit être respecté. » Action visible ou invisible, peu lui importe, ce qui compte pour lui s’est d’être efficace sur le terrain. 

Patrice Faure connaît un peu la Bretagne, il a été un temps instructeur aux écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan, il a aussi passé 2 ans à Rennes, en tant que secrétaire général de la préfecture d’Ille-et-Vilaine, mais il ne connaît aucun élu morbihannais, une découverte qui ne saurait tarder. Le nouveau préfet ne se dit pas inquiet, « Les Bretons sont toujours très accueillant ! » souligne-t-il.

Parti samedi de Guyane, arrivé dimanche à Paris, il est d’ores et déjà prêt à porter les dossiers morbihannais. Pour lui, deux priorités : les accidents de circulation, et les trafics de drogues, trop importants. Patrice Faure reconnaît volontiers que le Morbihan est un département magnifique, proactif, avec un fort potentiel agricole, maritime, industriel et touristique. Il rappelle que le taux de chômage est inférieur à la moyenne nationale, une tendance à entretenir. Cependant, d’autres problèmes touchent le département, comme un très fort taux d’accidents de la circulation. Enjeu auquel le préfet compte s’attaquer le plus vite possible. Le Morbihan est aussi touché par des problèmes de trafics de drogues que le nouveau préfet connaît bien. C’est une problématique à laquelle il a été fortement confronté en Guyane.
Pour répondre aux demandes des syndicats de la gendarmerie de Vannes, le préfet assure que des effectifs complémentaires seront bientôt déployés, comme à Lorient, mais aucune date n’est donnée pour le moment.

Il sera dès jeudi au Festival interceltique de Lorient, pour l’un de ses premiers déplacements.

 


'Morbihan. Les priorités du nouveau préfet, Patrice Faure' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.