Ploërmel communauté. Habitat: pourquoi il faut participer à l’enquête

 

 

Illustration

Soyez vigilants si vous habitez l’une de ces communes de Ploërmel communauté (ndlr:  Brignac, Cruguel, Forges de Lanouée, La Croix Hélléan, Lantillac, Loyat, Mauron, Ménéac, Néant S/ Yvel, Ploërmel, St Léry, Val d’Oust) en relevant le contenu de votre boite aux lettres dans les prochains jours. Vous devriez y trouver un questionnaire que vous feriez bien de conserver et de remplir. Car du bon usage de ce document, dépend la politique de l’habitat menée par la communauté de communes et, pour être très concret, du montant des aides que la collectivité consacrera à la restauration de l’habitat sur le plan financier mais aussi technique. Ce questionnaire est sans engagement et si vous le souhaitez peut rester anonyme. Il permettra au bureau d’étude mandaté par la communauté de communes d’évaluer la situation de l’habitat. Donc, plus le nombre de questionnaires remplis sera important, plus cette enquête sera précise et le dispositif d’aides efficace. Vous pouvez également vous procurer ce questionnaire sur le site internet de Ploërmel communauté à partir de ce lundi 8 juillet en cliquant ici.

Au cours de la conférence de presse annonçant cette initiative, Patrick Le Diffon, maire de Ploërmel et président de la communauté de communes a voulu tordre le cou à certaines idées reçues. « Je suis très mobilisé sur cette opération car beaucoup de logement dans les centres bourgs ont besoin de travaux de confort et d’accessibilité. Or, les propriétaires ne sont pas enclins à engager ces travaux dont le coût est souvent dissuasif. Pourtant, il existe des aides qui peuvent concerner tout le monde et qui ne sont pas fatalement liées à des conditions de revenus… », insiste Patrick Le Diffon. Car les enjeux de cette démarche dépassent largement la simple remise en état des murs et s’inscrivent dans les objectifs de la Breizh Cop (ndlr: il s’agit d’un document élaboré au niveau de la région et qui fixera les priorités en terme de développement urbanistique, économique et environnemental, une sorte de « super Scot »).

« Les objectifs de développement consistent à ne pas étaler les villes et à économiser le foncier. Il faut donc densifier les centres villes. Si on n’apporte pas d’aides financières, alors les villes vont se vider et on risque de voir s’y installer des gens dont on ne veut pas. Au contraire, si on permet le développement d’un habitat de qualité, alors on fera fuir cette frange de population et on tirera nos villes vers le haut », souligne Patrick Le Diffon.

Mais la mise en oeuvre de cette politique nécessite d’abord de réhabiliter le bâti ancien et cela « dans toutes les communes quelles qu’en soit la taille. Ca ne concerne pas seulement la ville centre… », martèle Patrick Le Diffon.

Les clés

A partir du lundi 8 juillet: mise en ligne du questionnaire sur le site internet et distribution dans les boites aux lettres

15 août: c’est la date limite fixée pour remplir et renvoyer ce questionnaire

Début 2020: mise en place du dispositif sur l’ensemble de Ploërmel communauté après l’analyse des résultats

Voici le questionnaire que vous aurez à remplir

 

 


'Ploërmel communauté. Habitat: pourquoi il faut participer à l’enquête' a 1 commentaire

  1. 12 juillet 2019 @ 6 h 03 min Fontenelle

    Je voudrais juste une précision, qui sont ces gens dont on ne veut pas ?

    Répondre Signaler un abus


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.