Ploeren. Exercice: au coeur de l’accident ferroviaire fictif

La préfecture du Morbihan a organisé dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 juin, un exercice de sécurité civile simulant un accident ferroviaire sur un passage à niveau dans la commune de Ploeren.
« Cet exercice avait notamment pour objectifs d’améliorer la coordination des services et de tester et actualiser les différents plans de secours : Plan d’intervention et de sécurité (PIS) pour la SNCF et les dispositions spécifiques Orsec liées au risque réseau et au transport ferroviaire (plan Orsec ACCIFER) et aux nombreuses victimes (NOVI) pour la préfecture. En parallèle de ces plans de secours, la SNCF a pu tester sa procédure d’évacuation de train.
Cet exercice a aussi permis d’associer la ville de Ploeren qui a activé son Plan Communal de Sauvegarde pour l’occasion.
Le scénario de l’exercice simulait une collision entre un train express régional (TER) sur la voie ferrée Quimper/Nantes et un troupeau de bovins, à hauteur de la commune de Ploeren avec plusieurs, blessés dans le train nécessitant l’intervention des secours.
La préfecture a activé et armé le centre opérationnel départemental (COD ou « cellule de crise ») avec l’ensemble des services et structures concernés par l’événement ; le déroulé de l’exercice a vu la mise en place d’un poste médical avancé (PMA), d’un centre d’accueil des impliqués (CAI) à la salle du SPI de Ploeren et d’une cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP) sur site.
Au total, 70 sapeurs-pompiers, 10 personnels SNCF, 13 gendarmes, 12 bénévoles de la Croix-Rouge, 25 élèves infirmiers de l’IFSI (qui jouaient les plastrons), 10 agents de préfecture, 10 autres agents de l’Etat (DDTM, ARS Bretagne…) et les personnels de la ville de Ploeren ont pris part à cet exercice d’ampleur. Outre les véhicules de secours habituels, il a été fait appel à des matériels spécifiques pour intervenir sur ce site particulier (lorry, matériel de désincarcération, cisailles, écarteurs, éclairage…). »

Les images de la simulation:

crédit photos Catherine Chombart – Préfecture du Morbihan

 

 


'Ploeren. Exercice: au coeur de l’accident ferroviaire fictif' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.