Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Décès de Bernard Miloux: l’hommage à un maire discret mais efficace

Oust à Brocéliande

Publié le 21 janvier 2019

Malestroit. Décès de Bernard Miloux: l’hommage à un maire discret mais efficace

Bernard Miloux (à gauche) avec le préfet de l’époque, Jean-François Salvy lors de la crise des inondations.

La disparition de Bernard Miloux, l’ancien maire de Malestroit suscite une vague de regrets nostalgiques et d’hommages, notamment lors des voeux, à un homme dont tout le monde souligne la discrétion et le dévouement à sa commune. Ce fut le cas lors des cérémonies des voeux qui ont eu lieu ce week-end. « Je garde de Bernard Miloux, le souvenir d’une relation franche et directe, d’un homme discret mais concret qui aura sur un seul mandat réalisé participé à l’émergence de plusieurs projets structurants pour sa commune et pour le territoire, dont notamment « Le Pass’ temps », la concrétisation du projet de piscine, la sauvegarde in extremis avec A. Rousselot du Musée de la Résistance. Bravo à toi », écrivait ce lundi matin Alain Marchal le maire de Sérent. A la liste il faudrait encore ajouter la maison de santé pluridisciplinaire, projet qui avait été porté par l’ancienne municipalité. D’ailleurs, le 23 décembre 2015, Bernard Miloux avait été invité à participer à la pose de la première pierre de cette structure.

Et puis, il y a eu les grandes inondation de 2014 avec une situation très grave que Bernard Miloux et son équipe avait du gérer, en compagnie du préfet de l’époque, Jean-François Salvy. A l’époque, Les Infos du Pays Gallo venaient tout juste de naître. Mais nous étions là, ce 9 février 2014 pour suivre une réunion de crise au cours de laquelle, Bernard Miloux se battait notamment pour obtenir la réouverture du pont dont la fermeture pesait sur l’économie locale. Nous avons retrouvé dans nos archives la vidéo de cet évènement que nous vous vous proposons de revivre.

Agé de 67 ans, Bernard Miloux est décédé dans la nuit de vendredi à samedi. Ses obsèques se dérouleront ce mardi 22 janvier à 14 h 30.

Le 23 décembre 2015, Bernard Miloux, au centre avait été invité par le maire actuel, Bruno Gicquello, à la pose de la première pierre de la maison de santé, projet qui avait été aussi porté par son conseil municipal

4 commentaires "Malestroit. Décès de Bernard Miloux: l’hommage à un maire discret mais efficace"

  1. Bon voyage Bernard. Tu vas retrouver tes copains….
    Il aurait été bon pourtant que tu puisses entendre, ces messages , pendant ton mandat et autre….
    Dommage qu’il faut attendre le dernier voyage, pour être apprécié.
    Merci à toi ,je pense à ta petite Famille

  2. Belle image de voir Bernard et Bruno côte à côte.
    Courage Bruno et à ton équipe élue et non élue .
    Plus de 30 ans les Maires de Malestroit sont nés Malestroyens, Ville gérée par vôtre Coeur et vos Tripes .
    De plus en plus difficile aujourd’hui ,de gérer sa Ville. Ce qui est devenu plus facile, est la critique ..aidée par les nouveaux médias , réseaux sociaux, qui parfois peut-être dangereux……..
    M-C

  3. Bien d’accord avec M CLAUDE.
    De nombreuses personnes étaient présentes pour te dire un dernier au-revoir. Cela témoigne de l’estime qu’avaient pour toi les Malestroyens et bon nombre d’habitants ou d’élus des communes voisines. La majorité des Maires de l’ex communauté de communes était d’ailleurs présente pour te rendre cet hommage bien mérité.
    Jean LE PRIOL t’a honoré de belle manière comme tu l’étais, à savoir, dans le respect des autres et sans vouloir créer de polémique.
    Je désapprouve cependant la non-intervention du Maire Bruno GICQUELLO. Je trouve inadmissible qu’il ne soit pas intervenu au nom de la Mairie pour saluer ton engagement pour la ville de Malestroit et te remercier pour ton action qui permet aujourd’hui de disposer de ses équipements structurants que tu as défendu âprement auprès des instances intercommunales, tels la piscine communautaire et prochainement le musée de la résistance. Çà ne m’étonne nullement de ce Maire (pantin de Guillemot) qui ne laisse nullement la parole lors de ses vœux aux personnalités présentes – sous-préfet, Député, Conseillers Régionaux ou Départementaux. C’est pourtant un minimum de savoir-vivre et de respect envers les personnes qui assistent au vœu et envers ces élus qui viennent pour informer la population de leurs actions.
    J’espère qu’en 2020, la population de MALESTROIT ne se fera pas berner une deuxième fois! Ce n’est pas d’aller à la messe tous les dimanches et serrer la main des petits vieux qui mettra les voix dans l’urne.

    1. N étant pas malestroyen, et sans rentrer dans un débat politique lors d un tel événement tragique. On ne peut que apprécier l hommage honnête et sincère de Mr Jean Le Priol lors des obsèques. Il a démontré toutes les qualités de Bernard, l homme volontaire, humaniste ( envers les concitoyens, les employés municipaux et pompiers…). Bernard n est pas arrivé maire par intérêt personnel. Il a fait avec le cœur et dans l intérêt de la commune et des malestroyens. Les applaudissements dans l eglise étaient le plus hommage que Bernard pouvait recevoir ( et non un discours qui n aurait pas sûrement pas été sincère de Mr gicquello) bon vent Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires