Ruffiac. Un nouveau médecin généraliste s’installe

La commune de Ruffiac poursuit son développement sur un rythme assez dynamique. Lors de son discours prononcé à l’occasion de la cérémonie des voeux, Thierry Gué a présenté les grands projet qui devraient marquer l’année 2019. Celui qui marque le plus les esprits est sans conteste la construction d’une maison de santé pluridisciplinaire dans laquelle seront regroupés les professionnels de santé déjà présents sur la commune. Un groupe qui va s’étoffer avec l’arrivée d’un deuxième médecin généraliste, le docteur Carmen Stamate, qui prendra ses fonctions dès le mois de février prochain. La création de cette maison de santé est « un projet structurant pour notre commune afin de regrouper et de pérénniser nos professions de santé et attirer d’autres services liés aux soins médicaux de qualité. Nous pouvons par exemple imaginer que ce projet ambitieux incitera un dentiste à rejoindre notre commune », commente Thierry Gué…

Un autre projet lancé l’an dernier se concrétisera en 2019. Les travaux de réhabilitation de la mairie ont commencé début novembre et se poursuivront pendant 12 mois. Un chantier qui perturbe la vie quotidienne avec la limitation de l’accès au parking, mais qui facilitera l’accès des citoyens à cet équipement public dans des conditions plus confortables.

Dans un tout autre domaine, Thierry Gué a évoqué les finances communales dans un contexte de diminution des dotations de l’Etat. Un budget néanmoins « tenu » puisque à Ruffiac, le taux d’endettement par habitant est de 24 euros alors que la moyenne départementale est de 70 euros pour les communes de même taille. Evoquant la perspective de la suppression de la taxe d’habitation et de la promesse qu’elle soit compensée à l’euro près, le maire s’est dit « très réservé, voire sceptique ». Il a en tous cas été très clair : « nous n’augmenterons pas les impôts pour la part communale en sachant que la part départementale n’a pas été réévaluée non plus pour l’année 2019. Mais soyons réalistes, ils ne baisseront pas non plus… ». Un contexte budgétaire difficile qu’il faut conjuguer avec la volonté de faire avancer la commune. « Avec toute l’équipe, nous ne manquons pas de projets et d’envies pour la commune mais notre volonté est claire: maîtriser nos dépenses et étaler nos projets dans le temps ». Un souci de maitrise et de rationalisation des dépenses qui transparait par exemple, dans la signature d’une convention de mutualisation avec la commune voisine de Caro du matériel et du personnel des services techniques .

Evoquant l’intercommunalité, Thierry Gué a invoqué une nécessaire vigilance « pour que ce nouveau territoire soit cohérent tout en veillant à n’oublier personne pour que chaque commune soit intégrée dans une véritable logique de développement », soulignant en forme de clin d’oeil que Ruffiac est au centre de la nouvelle entité que constitue l’OBC. « Nous espérons pourquoi pas en tirer profit »… Prenant la parole, Jean Luc Bléher, le président de l’OBC a rappelé son souci d’une équité de traitement entre toutes les communes de l’intercommunalité, quelle que soit leur taille et son attachement particulier à Ruffiac, commune dans laquelle il a de profondes attaches familiales.

Le maire a également évoqué les deux évènements marquants au niveau national de la fin de l’année. D’une part l’attentat terroriste de Strasbourg, invitant à la solidarité et à la vigilance « mais sans tomber dans une inquiétude démesurée ». D’autre part le mouvement dit « des gilets jaunes », souhaitant qu’un terrain d’entente puisse être rapidement trouvé « afin que la sérénité puisse de nouveau prendre le pas sur les tensions et violences passées ». Il a indique qu’un cahier de doléances à destination du gouvernement est à la disposition du public en mairie.

A l’issue de la cérémonie des médailles du travail ont été décernées:

Médaille d’honneur agricole:

Argent:

Viviane Binio, agent de production SAS PEP

Grand or:

Chantal Le Gal, agent de production SAS PEP

Médailles d’honneur du travail:

Argent:

Franc Bellec, adjoint technique, département du Morbihan

Calixte Boucaud, auxilliaire de soins principal, mairie d’Arradon

Joceline Gapihan, ordonnanceur, Groupe Rocher

Danielle Martin agent à domicile ADMR

Vermeil:

Hervé Fournard, peintre retoucher PSA Peugeot Citroen

Anne Poyac, opératrice de production, MPAP

Annick poyac, opératrice de conditionnement, Josselin Porc Abattage

Or:

Chantal Dabo, agent de conduite de lignes, Groupe Rocher

Isabelle Renaud, auxilliaire de vie sociale ADMR

Joseph Rolland, technicien services généraux, groupe Rocher

Coup de projecteur sur l’outil en main

L’outil en main est une association qui s’est implantée à Ruffiac sous l’impulsion de Daniel Maledant et qui a été mise à l’honneur à l’occasion des voeux. Cette association a pour objectif de promouvoir la pratique des métiers manuels et du patrimoine grâce à des ateliers ouverts aux enfants et animés par d’anciens professionnels, artisans ou passionnés, retraités ou bénévoles. Art floral, couture, électricité, jardinage, vannerie, plomberie, pâtisserie, métallerie… c’est une offre très diversifiée qui est proposé aux enfants de 9 à 14 ans, tous les mercredis de 14 à 16 h 30, en dehors des vacances scolaires.

Daniel Maledant a invité aussi bien les enfants intéressés que de nouveaux bénévoles pour les métiers de bouche, menuiserie, couverture ou encore maçonnerie a venir rejoindre l’association. Celle-ci suscite beaucoup d’intérêt de la part des élus locaux. Elle a reçu le soutien du maire de Ruffiac, mais aussi de l’OBC dont le président Jean-Luc Bléher a réaffirmé sa volonté indéfectible d’apporter son aide à cette initiative.

Contact: Daniel Malledant: 06.20.05.86.52.


'Ruffiac. Un nouveau médecin généraliste s’installe' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.