Accueil / Ploërmel Communauté / Ploërmel. Comment les élèves ont rêvé le lycée de demain

Ploërmel Communauté

Publié le 20 décembre 2018

Ploërmel. Comment les élèves ont rêvé le lycée de demain

Faire entrer du rêve entre des murs… C’est un peu le défi que lancent les élèves du lycée La Mennais aux architectes chargés de concevoir la rénovation de cet établissement et qui ressort d’une vaste étude lancée autour de ce projet. Un résultat un peu inattendu, avoue la direction de l’établissement qui se réjouit que toute la communauté éducative au sens large du terme et même les parents se soient appropriés ce projet en participant massivement à une grande enquête (*). Et les élèves ont joué un rôle prépondérant dans cette réflexion qui du coup donne du sens au nom qui lui a été donné : Vivre ensemble. « On s’aperçoit que ce projet débouche sur bien autre chose que de l’immobilier… », constate Ronan Petton, le directeur du lycée.

Tout est parti du projet initial du Lycée La Mennais de réaliser des travaux d’envergure dans le lycée. Un projet ambitieux d’un montant de 7 millions d’euros. « Nous nous sommes rapidement posés la question de savoir comment impliquer les jeunes dans ce projet… », explique Ronan Petton, le directeur du Lycée. Pour cela, une consultation géante a été organisée au niveau de l’éatblissement. Début novembre, toutes les classes ont eu à travailler sur un devoir inhabituel: imaginer ce que pourrait être le lycée de demain de leurs rêves… Puis, un échange très large associant élèves, personnel, enseignants et les architectes a été organisé.

De ce brassage des cerveaux est sorti un cocktail pétillant (**): construire un tobogan reliant le 3è étage à la cour, un toit ouvrant, une piscine à mousse, installer un piano, une friperie, jouer à fond la carte du numérique. Et puis de la couleur, de la couleur partout pour que le lycée soit plus beau, plus attractif, mettre plus de bio dans les menus… Au total quarante pages de suggestions que la direction de l’établissement va devoir désormais digérer, trier et restituer aux architectes. Evidemment, tout ne sera pas retenu, mais des idées fortes s’imposent dont de toute évidence le lycée tiendra compte: moderniser, donner de l’espace aux classes, végétaliser, intégrer la notion de zénitude dans la vie lycéenne… En fait faire de l’établissement pas seulement un lieu où l’on apprend, mais aussi un lieu de vie, plus ouvert aussi sur la ville.

A la mi-janvier, la direction du lycée restituera aux architectes la synthèse de ce bouillon de culture. Ils y puiseront l’inspiration du projet définitif du lycée La Mennais de demain qu’ils présenteront le 10 mai prochain. Le 13 mai, ce projet sera présenté dans l’amphithéatre du lycée et la décision finale sera prise le 17 mai. Mais d’ores et déjà, les élèves ne cache pas leur bonheur, celui d’avoir pu « faire un rêve ». « On a fait appel à nous, c’est une forme de reconnaissance… », indique les lycéens qui ce jeudi matin qui découvrait les résultats de l’enquête à laquelle ils ont contribué. Dans ce rêve, ils ont vu beaucoup de changements, sauf un: le monument érigé au milieu de la cour qui s’impose comme un repère incontournable de leur scolarité.

(*)Le résultat de la consultation des lycéens:

 

(**)Les résultats de la grande enquête 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires