Accueil / Ploërmel Communauté / Pays de Ploërmel / Ploërmel. L’école Diwan ouvre mais manque d’élèves

Pays de Ploërmel

Publié le 3 juillet 2018

Ploërmel. L’école Diwan ouvre mais manque d’élèves

 

 

Une école Diwan ouvrira bien à Ploërmel en septembre prochain. Le conseil d’administration du réseau a décidé cette ouverture, même si les effectifs sont pour l’instant assez faibles. Seuls 7 enfants sont inscrits alors que le seuil de création est de 14. Potentiellement, l’association pouvait compter sur 11 élèves, mais les déménagements ont réduit ces effectifs potentiels. Pour autant, s’agissant d’une classe maternelle, l’association compte sur la probabilité de nouvelles inscriptions d’ici la rentrée. Mais de toutes façons, même à 7, l’école ouvrira comme prévu.

Samedi matin, la réunion publique organisée à Ploërmel n’a pas attiré beaucoup de monde. “Tout n’est pas réglé, mais le plus dur est fait”, estime le député Paul Molac qui était présent aux côtés de Sonia Zaoumi,, chargée de mission développement du réseau Diwan, de Ronan Postic de l’Office public de la lange bretonne et des responsables de l’association Ploërmelaise qui se bat depuis 3 ans pour que cette école voit le jour. Elle se réjouit d’ailleurs du soutien apporté par le maire de Ploërmel, Patrick Le Diffon à ce projet. Celui-ci a décidé d’attribuer la même subvention à l’école Diwan qu’aux autres établissements scolaires.

Le point fort de l’association c’est d’avoir désormais un local pour s’installer. Il est particulièrement bien situé dans le centre ville de Ploërmel, avenue du Sénéchal Tuault. Aux parents qui hésiteraient à inscrire leurs enfants dans cette école qui pratique l’immersion linguistique, parce qu’ils ne parlent pas eux-même le breton, les responsables de l’association indiquent que c’est le cas de la plupart des familles. Paul Molac souligne les bienfaits de cette méthode d’apprentissage qui constitue une “ouverture sur le multilinguisme”. Selon lui, les enfants qui apprennent une nouvelle langue dès le plus jeune âge développent des capacités exceptionnelles à acquérir d’autres langues au cours de leur vie.

Une nouvelle réunion publique est d’ores et déjà programmée le 29 aout prochain. D’ici là l’association lance un appel à tous ceux qui sont sensibles à ce projet pour les aider, financièrement (l’association étant reconnue d’utilité publique les dons ouvrent droit à des réductions d’impôts) et/ou par le don de petit mobilier et/ou par un coup de main pour aménager les locaux. Par ailleurs l’association recherche deux ASEM, si possible bretonnantes

Contact: 06.64.95.02.75.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires