Ploërmel. Métiers de demain: La Mennais ouvre les Etats Généraux

Quels seront les emplois de demain? Personne aujourd’hui ne peut répondre à cette question. Selon un rapport de l’Institut pour le Futur, « 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. D’après le forum économique mondial, 65% des enfants qui entrent en école primaire aujourd’hui exerceront plus tard un métier qui n’existe pas encore ».
Alors comment dans ces conditions préparer les étudiants d’aujourd’hui à ces métiers inconnus? Les Etats Généraux de la Voie Professionnelle lancés ce jeudi au Lycée La Mennais de Ploërmel par le CAEC (comité académique de l’enseignement catholique) ont justement pour objectif d’aborder cette problématique. Il ne s’agit pas bien sur de jouer les devins, mais plutôt d’ouvrir un vaste débat associant des chefs d’entreprises, des enseignants, des responsables de la formation continue, de l’apprentissage, des parents d’élèves, explique Françoise Gautier, secrétaire générale du CAEC Bretagne.

C’est un peu une veille permanente qui se met en place pour adapter le cycle de formation à ces évolutions du monde professionnel. Les Etats Généraux Bretons s’inscrivent dans le cadre d’une démarche nationale lancée par l’enseignement catholique. Ils se prolongeront pas la mise en place de relais locaux dans toute la région pour coller au plus près de la réalité du terrain. Un véritable réseau associant le monde de l’éducation catholique et les professionnels à l’image de la convention qui a été symboliquement signée entre Françoise Gautier et le conseil régional de l’ordre des experts comptables.

En Bretagne, cette action prend un relief particulier compte tenu de la place qu’y tient l’enseignement catholique avec une centaine de lycées qui forment environ 40 % des lycéens bretons au travers de 700 formations professionnelles initiales du niveau 5 au niveau 1.

Si la matinée a été consacrée à un échange très large, par contre dès l’après-midi, des ateliers ont permis d’entrer un peu plus dans le vif du sujet. Entre-temps l’heure du déjeuner a aussi été l’occasion d’un temps de rencontres et d’échanges improvisé et voulu par Ronan Petton, le directeur du lycée La Mennais. Les participants à la réunion ont en effet pris leur repas au self, en compagnie des étudiants. Une façon de donner dès le départ une dimension concrète à ces travaux en les appuyant sur ces échanges directs. Une façon de rappeler quel est le véritable sens de la proximité.

En marge de cette rencontre, des stands étaient installés dont celui d’un sculpteur sur glace du Lycée Hôtelier de La Guerche de Bretagne.


'Ploërmel. Métiers de demain: La Mennais ouvre les Etats Généraux' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.