Accueil / Oust à Brocéliande / Missiriac. La remise des prix des maisons fleuries

Oust à Brocéliande

Publié le 19 novembre 2018

Missiriac. La remise des prix des maisons fleuries

La remise des prix des maisons fleuries, c’est toujours un évènement à Missiriac. Mais cette année, il a pris un caractère vraiment exceptionnel, puisqu’il conclut une année hors normes. C’est en effet en 2018 que Missiriac s’est vue décerner officiellement une 4è fleur, la faisant entrer dans la cour des grands et le cercle très fermé des communes pouvant arborer cette distinction sur leurs panneaux indicateurs. « C’est la consécration de 25 années de travail autour du fleurissement et de l’embellissement », commente le maire, Jean-Yves Laly. Les différentes étapes suivies par Missiriac dans son cheminement vers cette 4è fleur ont été vécues et partagées par toute la commune. Et cette association de l’ensemble de la population a sans douté été une des clés de la réussite. Car il en est ressorti une convivialité naturelle qui a de toute évidence touché le jury. Et des liens se sont tissés entre Missiriac et ce prestigieux jury. Dans un courrier adressé au maire Jean-Yves Laly, Martine Lesage la président de ce jury national l’a d’ailleurs informé que Missiriac serait mise à l’honneur dans le cadre des actions menées par le jury pour ses 60 ans d’existence. Une page entière sera consacrée à Missiriac dans les Cahiers du fleurissement, le magazine édité en partenariat avec le Conseil national des villes et villages fleuris, ainsi que dans un film.

Une véritable consécration pour Missiriac, annoncée lors de la remise des prix des maisons fleuries. Vendredi soir, le maire Jean-Yves Laly a rendu hommage à ses administrés pour cette belle aventure. « Nous nous devions de partager cette 4è fleur avec vous », a-t-il lancé, saluant notamment Simone, une missiriacoise qui a consacré toute sa vie au jardinage « ça entretien, ça conserve! », constate le maire.

Un autre hommage tout aussi appuyé a été adressé à Loïc, le jardinier de la commune qui a été une des chevilles ouvrières de l’obtention de la 4è fleur et qui prendra sa retraite prochainement. Jean-Yves Laly a annoncé que son remplaçant est recruté en la personne de Jean-Paul Pellerin qui travaille au service des espaces verts de Malestroit et prendra ses nouvelles fonctions le 3 décembre prochain.

Comme d’habitude, le jury communal a fait le tour des rues de la commune pour évaluer la qualité du fleurissement certes, mais aussi des efforts faits par les habitants en faveur d’autres éléments tels que la biodiversité. Le jury a ajouté à sa liste habituelle, 4 prix spéciaux (ferme fleurie, espace riche en biodiversité, hameaux fleuris, bâtiment et espace public).

Les lauréats:

Maisons fleuries:

Michel Louer; Jean-Pierre Hamery; Gérard Savary; Aline et Jean-François Viel; Isabelle Hamery; Gilbert Saulnier; Marcel Havard; Michael Sourget; Eliette Briend; Thierry Lamart.

Prix spéciaux:

Ferme fleurie: Samuel Cardin; Espace biodiversité: Armel Loget; Bâtiment public: STEP, La Feuillardaie; Hameaux fleuris: Bermagouët.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires