Accueil / Oust à Brocéliande / Missiriac. Handicap, grand âge: l’accueil familial se sent oublié

Oust à Brocéliande

Publié le 26 octobre 2018

Missiriac. Handicap, grand âge: l’accueil familial se sent oublié

 

Le maintien à domicile. C’est la solution qui s’impose comme une réponse efficace aux contraintes budgétaires qui limitent les possibilités de création de place dans des établissements spécialisés. On en parle beaucoup en ce qui concerne le suivi médical. Mais c’est vrai aussi pour les personnes en situation de handicap ou âgées. Dans ce dernier cas, il existe une solution alternative, celle de l’accueil familial. Les personnes concernées (handicapées ou âgées) qui ne peuvent plus ou ne veulent plus rester seules chez elle peuvent faire ce choix. elles sont alors accueillies dans des familles agréées par le Conseil Départemental. Ces familles leur offre un logement adapté à leurs besoins et leur situation mais aussi un cadre familial sécurisant. Les « accueilli(e)s » peuvent ainsi profiter d’une vie de famille dont elles partagent la vie quotidienne et poursuivre une vie « normale »…

Or, ces familles d’accueil, ont le sentiment d’être mal connues. C’est le sentiment de Christelle Marcy, élue de Missiriac, mais aussi accueillante familiale. Celle-ci a profité de la venue à Missiace de Yann Jandot, maire de Langoelan, récemment nommé par le gouvernement ambassadeur du handicap pour attirer son attention sur ce point. Elle avait réuni chez elle, dans sa maison d’accueil, plusieurs autres accueillantes familiales du Morbihan (Baden, Pontivy, Languidic…). Face à Yann Jondot ces accueillantes familiales ont expliqué leur métier et les avantages de cette solution pour répondre aux contraintes sociétales. « On est une solution de demain pour beaucoup de situations », insiste Christelle Marcy qui a regretté un manque de reconnaissance de la part des pouvoirs publics. Yann Jondot les a écoutées et leur a donné quelques conseils pour faire avancer leur dossier.

Revivez cette rencontre en vidéo:

1 commentaire "Missiriac. Handicap, grand âge: l’accueil familial se sent oublié"

  1. Bonjour,
    Nous sommes mon épouse et moi titulaire de l’agrément pour l’accueil des personnes âgées et/ou adultes handicapés accordé par le conseil départemental du Morbihan depuis décembre 2017. Mise à part quelques remplacements et accueil temporaire , nous sommes toujours dans l’attente de personnes à accueillir.Situation incompréhensible quand ont connais les surcharges des ehpad et surtout’
    les listes d’attente pour y rentrer.Ne sommes nous pas la solution alternative ? Encore faut il savoir que l’ont existe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires