Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Les écoliers de Paul Gauguin découvrent le canal

Oust à Brocéliande

Publié le 8 juin 2018

Malestroit. Les écoliers de Paul Gauguin découvrent le canal

Jeudi matin, un groupe d’élèves de l’école publique Paul Gauguin de Malestroit est parti à la découverte d’un élément essentiel de la ville : le canal et plus particulièrement l’écluse. deux éléments autour desquels s’est construit l’histoire de la ville, notamment sur le plan économique…

Sous la conduite de leurs enseignants mais aussi de plusieurs employés des voies navigables qui gèrent le canal, les écoliers ont été de surprises en surprises. Aucun d’entre eux n’imaginait que le canal avait pu être creusé… à la main. Pas plus que pour réaliser un tel équipement les ingénieurs de l’époque avaient du mettre en oeuvre des techniques innovantes et d’une précision à peine croyable et cela sans l’aide de l’ordinateur.

Autre découverte pour les enfants, le chemin de halage qui permettait à des chevaux de tirer les péniches…  Deux temps forts rythmaient cette matinée. D’abord le fonctionnement de l’écluse, la plus profonde du canal entre Nantes et Brest, auquel ils ont participé activement puis la visite de maison des voies navigables où ils ont pu découvrir du matériel et des outils étonnants.

« L’objectif final de cette sortie, c’est d’apprendre comment réaliser le compte-rendu d’une visite. En classes, les élèves s’appuieront que le questionnaire qu’ils ont rempli au cours de la visite, intégreront des photos dans le document… », explique l’enseignant organisateur de la sortie.

Pour rédiger ce compte-rendu, les élèves devaient donc rassembler un maximum d’éléments. Ils se sont appuyés pour cela sur les panneaux explicatifs implantés près de l’écluse qui explique la vie d’un éclusier, mais ont aussi collecté des témoignages des techniciens des voies navigables pour découvrir tous les détails de la construction du canal et de son écluse…

Alain Brogard l’éclusier de Malestroit a été placé sous le feu roulant des questions des écoliers, visiblement passionnés par le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires