Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit. Les écoliers de Paul Gauguin explorent le patrimoine architectural

Oust à Brocéliande

Publié le 23 novembre 2017

Malestroit. Les écoliers de Paul Gauguin explorent le patrimoine architectural

 

Maiana et Gaston et leurs camarades de CM2 devant l’ébauche de la maquette réalisée avec l’imprimante 3 D

La correspondance, c’est maître mot du projet organisé par la circonscription de l’Education Nationale de Ploërmel sur son territoire. Autour de ce terme se déclinent plusieurs actions dans les écoles du Pays de Ploërmel et notamment un travail en commun entre deux écoles « correspondantes » l’une de l »autre.

C’est ainsi que les écoliers du groupe Paul Gauguin de Malestroit ont pour correspondants les écoliers de l’école Félix Bellamy de Mauron. Chacune des écoles mènent les mêmes actions parallèlement. Il y en a une qui prend une dimension un peu spectaculaire autour du thème de l’architecture. Elle s’inscrit dans le prolongement de la journée nationale de l’architecture qui a eu lieu en octobre dernier.

Mètres lasers, crayon, carnets, règles… c’est à une activité inhabituelle que se sont livrées les classes de CE2/CM1 et celle de CM2 ces dernières semaines dans la cour de l’école Paul Gauguin. Les écoliers très concentrés ont mesuré tous les bâtiments du groupe scolaire. « On a mesuré la hauteur et la largeur de chaque bâtiment. Et puis on a rentré toutes les données dans l’ordinateur avec l’aide d’un conseiller pédagogique. Heureusement qu’il était là, car c’était un peu compliqué… », témoignent Maiana et Gaston deux élèves de CM2, intarissables sur l’expérience extraordinaire qu’ils ont vécue. Une fois entrées dans l’ordinateurs toutes ces données ont permis la réalisation de maquettes à l’échelle exacte grâce à un outil d’avant-garde, une imprimante 3D.

Petit bijoux informatique, l’imprimante 3 D reconstitue fidèlement les petits modules qu’il suffit ensuite de poser à leur place sur une carte aérienne de grande dimension. L’école de Mauron a connu la même expérience. Les deux autres classes correspondantes ont elles aussi réalisé des maquettes mais d’une façon plus classique, en assemblant des morceaux de carton.

« Il s’agit pour nous de faire découvrir aux élèves le patrimoine architectural de Malestroit pour qu’ils puissent ensuite le présenter à leurs correspondants de l’école Felix Bellamy de Mauron. Nos classes participeront plus tard dans l’année à la rédaction d’un livre coopératif et augmenté par des liens vers contenus web », expliquent les enseignantes des deux classes. Afin d’être au top sur le sujet de l’architecture, elles ont même suivi une demi-journée de stage au CAUE (conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement). Car l’opération ne s’est pas limitée à la prise de mesure des bâtiments de l’école.

Les écoliers ont effectué une visite insolite de Malestroit avec un guide pas comme les autres. Membre de l’association Maltrec, Jean-Paul Bourban est un fin connaisseur de l’histoire de la ville et de la richesse de son patrimoine architectural. Colombage, anciennes enseignes commerciales, les remparts… rallye photos, les deux classes ont fait une plongée dans le riche passé de la Perle de l’Oust. Un projet qui les a vraiment passionné et les questions n’ont pas manqué auxquelles Jean-Paul Bourban a répondu point par point.

« Grâce aux tablettes prêtées par le réseau CANOPÉ, mes élèves de CM2 ont depuis rédigé un livre numérique à destination de leurs correspondants de Mauron. Ils ont décidé de leur parler des anciens remparts, des maisons à pan de bois et de leur expliquer quelques noms de rues étranges », témoigne Elisabeth Youenou, une des enseignantes.

Le projet va se poursuivre ainsi pas à pas, sous l’égide de la circonscription de Ploërmel ponctué de correspondances régulières entre les classes de Mauron et de Malestroit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires