Questembert. Le conseil adopte le dispositif «participation citoyenne»

Hier soir au cours du conseil municipal, le dernier de l’année, les conseillers municipaux ont adopté (à l’unanimité moins trois abstentions) le dispositif « Participation citoyenne », présenté par le capitaine Cochois, commandant la Communauté de Brigade (COB)  de Questembert. « Le dispositif de la participation citoyenne est instauré du principe anglo-saxon «Voisin vigilant.»  Ce dispositif est mis en place dans une trentaine de département, notamment dans le Sud de la France avec beaucoup de succès », a expliqué le capitaine Cochois dans son introduction de présentation. Le principe du dispositif est triple : rassurer la population, renforcer le tissu relationnel des habitants entre eux et développer l’esprit civique.

« Il faut maintenir un réel échange pas uniquement des patrouilles de gendarmerie qui tournent pour rassurer les gens, cette mesure a pour but d’orienter nos services et cibler les contrôles bien spécifiques », a ajouté le capitaine. Ce dispositif demande l’adhésion des élus, un engagement de la population qui doit être rendue actrice. Sans implication des habitants, le dispositif ne peut pas être efficace, soulignent les gendarmes.  Résolument citoyenne, cette mesure génère des solidarités de voisinage. Un protocole va être élaboré encadrant le dispositif et validé par la gendarmerie, le maire, la police municipale et les référents citoyens. L’État, représenté par le Préfet, le Maire, et le commandant du groupement de Gendarmerie  signeront ensuite un protocole limité dans le temps et reconductible.


'Questembert. Le conseil adopte le dispositif «participation citoyenne»' n'a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.