Accueil / Oust à Brocéliande / Malestroit – Saint-Marcel. La grande réunion des pêcheurs du Morbihan

Oust à Brocéliande

Publié le 24 octobre 2017

Malestroit – Saint-Marcel. La grande réunion des pêcheurs du Morbihan

A tour de rôle, chacune des 27 associations de pêche du Morbihan, reçoit l’ensemble des responsables de ces associations pour une réunion destinée à évoquer les grands sujets d’actualité touchant au monde de la pêche. Evolution de la législation, prix des cartes de pêche… c’est un peu l’avenir de la pêche qui est passé en revue au cours de cette réunion, sorte de congrès départemental des pêcheurs du Morbihan. Le département compte près de 16 000 pêcheurs, un chiffre plutôt stable.

Chaque association est donc le théatre de cette réunion une fois… tous les 27 ans. Samedi, c’est à l’AAPMA des pêcheurs malestroyens que revenait d’accueillir tout le petit monde de la pêche morbihannais. Les délégués se sont retrouvés au Relais du Maquis de Saint-Marcel pour cet échange, accueillis par Pierre Jan, le président de l’AAPMA. Lui était déjà là, il y a 27 ans, pour la précédente réunion départementale. Il était à l’époque trésorier d’une association qu’il a rejoint en… 1970 et dont il est devenu président en 1996.

A la tête de l’AAPMA de Malestroit, il a mené de nombreuses actions en faveur du développement de la pêche et de la préservation des cours d’eau. On peut rappeler notamment des opérations de déversement de rochers dans les cours d’eau dont on mesure aujourd’hui l’intérêt pour éviter les a-sec des ruisseaux en période de sécheresse intensive et donc permettre la survie des poissons. En l’an 2000, il avait mobilisé près de 800 personnes pour nettoyer 14 km de cours d’eau. En 2019, les pêcheurs malestroyens fêteront leurs 100 ans d’existence et d’ores et déjà Pierre Jan, promet des surprises. Les préparatifs de ce centenaire commenceront dès l’année prochaine.

Un extrait d’une vidéo retraçant les diverses activités de l’association a été projeté lors de la réunion. Nous vous en proposons la version intégrale ci-dessous :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires