Accueil / Faits divers / Morbihan. Eclairage défectueux : après la prévention, la sanction

Faits divers

Publié le 22 novembre 2016

Morbihan. Eclairage défectueux : après la prévention, la sanction

p1380779-2

Après une phase d’avertissement et de prévention menée depuis le début du mois, les gendarmes vont désormais sortir le carnet à souche pour verbaliser les automobilistes dont les véhicules présenteraient des défauts d’éclairage.

Du 31 octobre au 11 novembre 2016, l’opération de prévention routière baptisée « voir et être vu » s’est déroulée sur l’ensemble du département. Au passage à l’heure d’hiver et alors que les conditions météorologiques commencent à se détériorer, les gendarmes du Morbihan ont procédé à de nombreux contrôles routiers dans un but préventif afin de rappeler aux usagers de la route (automobilistes, cyclistes, motocyclistes et piétons) les risques liés à la défaillance ou à l’absence de leurs équipements de visibilité et de vision.

« Au cours de l’opération, près de 700 véhicules ont été contrôlés sur 64 points de contrôle. Au total, 283 infractions ont été constatées pour lesquelles les conducteurs ont fait l’objet d’un rappel à l’ordre suivi d’un message de prévention. Ils devront bien évidemment se mettre en conformité dans les plus brefs délais. Il s’agit essentiellement d’absences ou de défectuosités des feux de croisement ou des feux arrières. Le nombre important de véhicule circulant en défaut met en évidence toute la cohérence et la nécessité de cette opération pédagogique, la majorité de ces infractions étant dues à un manque d’entretien des véhicules à l’approche de l’hiver et à une négligence des propriétaires. De même, ces contrôles ont permis de constater des infractions graves génératrices d’accident notamment des conduites sous l’emprise d’un état alcoolique ou de produits stupéfiants qui demeurent la première cause des accidents mortels », constatent les gendarmes.

Après cette phase de prévention, une attention particulière sur les équipements de visibilité sera maintenue par les gendarmes morbihannais au cours des contrôles routiers effectués quotidiennement. Mais désormais, l’heure est à la sanction : la verbalisation sera effective à l’encontre des conducteurs les plus négligents ou récalcitrants. « Cela n’a toujours qu’un seul objectif : sauver des vies », insistent les gendarmes.

vu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires