Accueil / Faits divers / Morbihan. Une entreprise échappe à l’escroquerie au « faux patron »

Faits divers

Publié le 26 août 2016

Morbihan. Une entreprise échappe à l’escroquerie au « faux patron »

Ce mercredi, une entreprise morbihanaise, est victime d’une tentative d’escroquerie dite « aux faux ordres de virement, au faux patron ». Les gendarmes décrivent le processus machiavélique de cette arnaque :  « les escrocs contactent à plusieurs reprises une secrétaire du service de comptabilité de l’entreprise implantée dans le Sud-Est du Morbihan. Lors d’échanges par messagerie, les auteurs se présentent en qualité du président directeur général de l’entreprise ou d’avocat de l’entreprise. Ils imposent une discrétion absolue sur les échanges, et demandent à l’employée d’effectuer un virement de 392 687,57 euros sur un compte bancaire en Pologne afin de financer une acquisition en Asie. La secrétaire exécute la transaction mais la banque informe immédiatement le Pdg qui ne la valide pas. Lors des échanges, la secrétaire a communiqué son numéro de téléphone portable privé sur lequel elle reçoit ses consignes. On lui intime une stricte confidentialité. Elle communique des informations confidentielles sur les soldes des comptes bancaires de l’entreprise et fournit la copie de la signature du président ainsi que le relevé d’identité bancaire ».
Il n’y a pas de préjudice, mais le directeur adjoint de l’entreprise a déposé une plainte le 25 août 2016 à la gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires