Accueil / Faits divers / Meslan. Le forcené voulait se faire tuer par les gendarmes

Faits divers

Publié le 2 juin 2016

Meslan. Le forcené voulait se faire tuer par les gendarmes

Mardi après-midi vers 17h00, à Meslan, un homme de 49 ans, fortement alcoolisé, s’était retranché chez lui et menaçait de se suicider avec une bouteille de gaz. Il avait déclaré être armé et avoir l’intention d’en finir avec la vie. L’individu s’était présenté comme un ancien militaire.

Les recherches effectuées par les gendarmes ont permis de définir qu’il n’a jamais été officier de l’armée française et qu’il s’est inventé un passé pour impressionner son entourage. Son action désespérée avait pour but de se faire tuer par les gendarmes.

Depuis plusieurs années, il avait accumulé dans son domicile des armes de guerre : 1 fusil mitrailleur, 2 pistolets 9 mm, 300 cartouches environ de 9mm et 5.56mm et de nombreuses armes blanches.
L’intervention des gendarmes de la compagnie de Pontivy, renforcés par deux négociateurs de la gendarmerie, a permis de maîtriser cet individu dangereux avec l’utilisation de la force strictement nécessaire et sans faire de victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires