Accueil / Faits divers / Vannes/Saint-Avé. Un an ferme pour le trafiquant récalcitrant

Faits divers

Publié le 20 juin 2016

Vannes/Saint-Avé. Un an ferme pour le trafiquant récalcitrant

Trois ans de prison dont deux avec sursis, et une incarcération immédiate… Le tribunal de Vannes a prononcé, ce lundi, une lourde peine à l’encontre d’un habitant de Vannes, interpellé jeudi en possession de stupéfiant par les gendarmes à l’issue d’une folle course-poursuite.

Tout commence jeudi vers 21 h 30 à Saint-Avé où les gendarmes effectuent un contrôle. Un automobiliste refuse d’obtempérer et prend la fuite pour tenter d’échapper aux gendarmes. Le fuyard ignore sans doute que les gendarmes ont déployé un dispositif de surveillance renforcé sur Vannes. Six patrouilles sont ainsi en action toutes les nuits. L’étau se referme alors inexorablement. Mais dans sa course folle, pris en chasse par les militaires, l’automobiliste multiplie les infractions et les actions dangereuses. Il percute ainsi un ilot central dans Vannes puis finit sa course dans une porte de garage avant d’être interpellé. Dans sa voiture, les gendarmes retrouvent 600 g de résine de cannabis, 2 g d’héroine et 170 g de cocaïne. Des quantités qui de toute évidence ne sont pas destinées à une consommation personnelle mais plutôt à alimenter un réseau.

Placé en garde à vue, l’automobiliste a été jugé ce lundi après-midi en comparution immédiate. Un de ses clients a été identifié et fera l’objet d’une convocation ultérieure en justice.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires