Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Le Crédit Mutuel et les pompiers créent l’animation

Publié le 9 avril 2016

Malestroit. Le Crédit Mutuel et les pompiers créent l’animation

DSC_0242

Ce samedi matin, c’est le Crédit Mutuel qui créé l’animation à Malestroit comme à Sérent. La caisse qui rassemble les deux communes organise en effet son assemblée générale/portes ouvertes. C’est une forme d’assemblée générale beaucoup moins rigide que la traditionnelle réunion devant une assistance statique. « C’est une formule plus conviviale qui permet une relation directe avec les clients. Les éléments de référence sont affichés sur les murs et nous répondons aux questions de ces derniers. Nous essayons de capter l’attention des sociétaires pour qu’ils viennent participer aux votes inhérents à la vie de leur banque… », explique Mickaêl Colin, le directeur de l’agence de Malestroit-Sérent. Et pour susciter l’intérêt, rien de tel qu’une animation. Colette Séné, la présidente a ainsi cette année proposé aux sapeurs-pompiers de Malestroit de venir faire une démonstration de leurs missions. Une invitation acceptée avec enthousiasme par David Pellerin, le commandant du centre de secours. D’autant que les pompiers voudraient bien attirer de nouvelles recrues. « La présence des pompiers qui montrent les gestes de premier secours correspond à notre volet de Prévoyance. C’est donc un échange qui est vraiment gagnant-gagnant », poursuit Mickael Colin.

Le Crédit Mutuel de Malestroit-Sérent rayonne sur 16 communes et rassemble 10 661 clients -soit environ la moitié de la population du secteur-, un chiffre qui a progressé l’an dernier de 467 personnes. « C’est une belle année. Le contexte de taux d’intérêt bas génère beaucoup de demandes de crédits et d’activité, nous nous développons… », analyse le directeur qui affiche une certaine sérénité face aux turbulences que provoquent depuis quelques semaines, l’éventualité d’une fusion entre le Crédit Mutuel Arkéa et l’autre entité créée autour du Crédit Mutuel de l’Est. « Notre groupe (ndlr: Arkéa) est solide financièrement, autonome. Il occupe la 37è place des banques européennes et ses résultats ont progressé de 10%. Il reste à trouver une solution au niveau de la gouvernance… », résume-t-il.

Il confirme la volonté de la banque bretonne à conserver une taille humaine, présente sur le territoire en investissant dans l’économie locale et jouant à fond la carte de la proximité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires