Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / Faits divers / Concoret. Environ 300 participants à la free-party

Publié le 24 janvier 2016

Concoret. Environ 300 participants à la free-party

Une free party a été organisée dans la nuit du 24 janvier de 2 heures à 17 heures au lieu dit du point clos à Concoret. Entre 100 et 150 véhicules soit environ 300 personnes ont accédé au site boisé après qu’une barrière de l’ONC ait été manifestement forcée.
Onze militaires de la communauté de brigades et de la brigade motorisé de Ploërmel ont procédé à des contrôles tout au long de cette manifestation et ont relevé cinq conduites sous l’emprise de stupéfiants et 4 sous l’empire d’un état alcoolique. Deux infractions pour non port de ceinture de sécurité ainsi que plusieurs dizaines d’infractions au stationnement ont été constatées. L’organisateur a été identifié et sera entendu prochainement.
Les riverains qui auraient été importunés par les nuisances sonores sont invités à se présenter à la brigade de Ploërmel (02 97 74 33 46) pour déposer plainte.

17 commentaires "Concoret. Environ 300 participants à la free-party"

    1. Bonsoir,

      Je viens de prendre connaissance de votre commentaire…Anto…
      Effectivement, je vous propose de porter plainte contre « Johnny… »…H….
      Pas top…
      Je vous propose également une remise à niveau concernant votre français…
      Et…
      La musique doit rester un plaisir…
      Pas du bruit envahissant pour les autres…
      Et merci aux pouvoirs publics de faire leur travail…
      Bien à vous

      1. heureusement que ce week end, il n’y avait pas de bruit envahissant, mais bien de la musique et qui d’ailleurs a été un réel plaisir pour toutes les personnes présente… merci au pouvoir public de faire leur travail et non de la répression !

      2. Les pouvoirs publique faire leur travail (troll spotted …)
        Taper sur les même tout le temps c’est pas du travail c’est de l’acharnement m’enfin si ça plait c’est le principal …
        Pas mal l’anonymat pour dire ce qu’on veut 🙂
        Le bruit envahissant pour les autres c’est ceux que tu fait 🙂 (Ton commentaire fait siffler mes oreilles)
        Concernant le français c’est pas par ce que ton commentaire est passé dans un correcteur que ta du niveau 🙂
        Quand à influencé différent lecteur a allé porter plainte sympa le site d’info sans partie prie …

        Bref on commente on commente mais on perd du temps ..

  1. La mention « Les riverains qui auraient été importunés par les nuisances sonores sont invités à se présenter à la brigade de Ploërmel (02 97 74 33 46) pour déposer plainte. » est beaucoup trop incitative et ne répond pas au principe de neutralité du journaliste qui est là pour INFORMER uniquement.

    1. Ne vous en déplaise, il s’agit bien d’une information destinée à d’éventuelles victimes. Elle a tout son sens et sa place dans nos colonnes. Vous devriez éviter de vouloir donner des leçons sur un sujet que de toute évidence vous ne connaissez pas

      1. A ce moment là , pouvez vous relayer l’info que la culture techno est victime de répression ? En effet renseignez vous cher journal , chaque weekends , il y a des fêtes . Elles respectent les textes de loi ( moins de 500 personnes et terrains avec autorisation ..) et les forces de l’ordre font pression sur les propriétaires des terrains pour qu’ils retirent leur autorisation … On en parle de cela dans les journaux ? Jamais !

      2. Comm vous le dites ci bien je vous conseil de ne pas parler de suje que vous ne connaiser pas le milieux de la Free-party vous ni de rien alors reste bien dans vos bureau à écrire ce que vous dit la gendarmerie mai n’aller surtout surtout surtout surtout rencontre de ces jeune pour vous informe on ne sait jamais des fois qu’il vous mange ! L’OUVERTURE D’ESPRIT N’AIS P UN FRACTURE DU CRANE !!! Vous êtes bien comme n’importe quelle journaliste gratte papier manipulateur de l’information et manipuler par l’état

      3. Ahhh.. L’État et les journalistes vous cherchez vraiment à nous nuire. Plutôt que de venir attiser les flammes comme des connards, vous feriez mieux de nous fournir des sites appropriés et arrêter votre répression à la con, mais bon vue que l’État y gagne quedal au niveau budgétaire hein.. :’) Occupé vous des vrais problèmes, telle les meurtres les cités ou autres. Nous on aime juste la techno à savoir que ça reste un style de musique, cette électronique mais ça en reste un. Bref sur ce des bisous les enflures. :*

  2. C’est sur que ça devait beaucoup déranger c’est le trou du cul du monde se spot au milieux d’une forêt .. Un Apelle à la délation non pas pour les gens qui aurait été importuner mais plutôt pour monter un gros dossier contre le sound système ! Sacrée merdia..

  3. Je suis d’accord pour la nuisance sonore, si vous (anonyme ou journaliste) prenez cela pour du bruit (vibration désagréable ou son pour ceux qui aiment bien comme moi), vous pouvez vous plaindre mais il y a un mais à cela. Mais ces soirées sont Généralement organisées à des endroits où l’on évite de gêner pour plus particulièrement éviter les problèmes avec les forces de l’ordre, nous sommes pas là pour gêner mais pour s’amuser comme quelqu’un qui irait en boite. Il est possible que dès fois des personnes poussent le bouchon un peu trop loin, mais c’est comme partout (sortie de boite, festivals etc …) il y à toujours des excès , sauf que sous prétexte que se sont des fêtes qui ne sont pas légales au niveau de la loi vous journalistes pointez du doigt, voir certains pousse au noir la chose. Il faut retenir que nous sommes des personnes qui sommes là avant tout pour s’amuser et non pour déranger les autres.

    PS: Souvent saisis, Jamais soumis.(peuf good luck)

    1. le « journaliste » est là pour faire son boulot n’en déplaise a certains
      Arrêter de prendre le bâton pour vous battre
      La musique existe et existera toujours :respecter simplement les voisins et les décibels,c’est tout ce que l’on vous demande et l’on vous respectera un peu plus (pour moi en tout cas)

  4. Après plusieurs dérangements déclarer par des jeunes face à la police, les teufeurs sont appelé à porter plainte à la préfecture de Scandalousie .Merci de ne faire état que d’une gène occasionné par individu … On aurait pas assez d’une vie pour tout traiter Merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires