Accueil / Thématiques / Politique / Val d’Oust. CCVOL ou Josselin : le choix reporté

Publié le 18 janvier 2016

Val d’Oust. CCVOL ou Josselin : le choix reporté

 

Michel Guégan, élu maire du Val d'Oust (archive)
Michel Guégan, élu maire du Val d’Oust (archive)

Lors de son discours à l’occasion de ses voeux, dimanche matin à La Chapelle-Caro, Michel Guégan, nouveau maire du Val d’Oust avait évoqué la réunion du conseil municipal de la commune nouvelle programmée ce lundi soir. A l’ordre du jour attribution des délégations aux adjoints, formation des commissions et… choix d’une intercommunalité.

En effet, la commune nouvelle du Val d’Oust est à cheval sur deux communautés de communes : Josselin dont fait partie Quily et la CCVOL à laquelle sont rattachées La Chapelle-caro et le Roc-Saint-André. La commune nouvelle doit choisir celle à laquelle elle souhaite être rattachée et cela avant le 31 janvier. Dimanche matin, selon Michel Guégan, ce choix ne devait être qu’une formalité : la CCVOL.

Pour cause de bousculade de rendez-vous, nous n’étions pas au Roc-Saint-André ce lundi soir. Mais selon nos informations, le choix de la communauté de communes de rattachement a été repoussé à une prochaine réunion fixée mercredi de la semaine prochaine.

Mine de rien, cette question n’est pas si anodine qu’il y parait. Car si le Val d’Oust choisit de rejoindre Josselin, elle se retrouvera dans le giron de Ploërmel communauté, donc dans ce fameux bassin de vie qui pour une partie des trois communes est cohérent. Dans ce cas de figure, la CCVOL se retrouverait amputée de deux communes, ce qui changerait le rapport de force en cas de fusion de la CCVOL avec Guer et La Gacilly. La CCVOL n’aurait plus alors que 14 communes au lieu de 16 et perdrait environ 2300 habitants, ce qui la raménerait à moins de 18 000 habitants. La Gacilly et Guer totaliseraient 16 communes et environ 20 000 habitants. Or, ce lundi soir, encore, Alain Launay, le président de la CCVOL a insisté pour qu’en cas de fusion imposée par le préfet avec ces deux voisines, la représentation soit proportionnelle au nombre de communes et d’habitants.

Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que cette condition « impérative » fixée par le président de la CCVOL pourrait se retourner contre lui dans le cas d’une fusion avec Guer et La Gacilly. On attendra donc avec intérêt le choix du Val d’Oust.

 

2 commentaires "Val d’Oust. CCVOL ou Josselin : le choix reporté"

  1. Il ne faut pas non plus être grand clerc pour comprendre que si la majorité des élus de « Val d’Oust » vote pour la com com de Josselin , ce sera un sacré coup de p.. aux idées de Michel Guégan , à moins qu’en politique il n’y ai pas d’état d’âme !!!

  2. ce n’est pas tres beau ce que l’on apprend sur le journal ce matin
    Pourquoi avoir précipitées les « choses »pour l’election de la nouvelle commune
    Je pense pour ma part que les gens vont se défouler sur ce que vous avez fait
    Vous avez été le premier président de la communauté de communes
    Maintenant vous ^étes le « premier Maire »de la commune :val d’oust,mais pour combien de temps encore,croyez vous que les gens vont vous faite encore confiance dans de telles circonstances(la présomption d’innocence existe)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires