Retrouvez Les Infos du Pays Gallo sur : 3,95K 10K 840 241

Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Pont du Rock. Les bénévoles ont d’incroyables talents

Publié le 22 juillet 2015

Malestroit. Pont du Rock. Les bénévoles ont d’incroyables talents

Travail d'artiste? Non de bénévoles!
Travail d’artiste? Non de bénévoles!

A vraiment, si on n’avait pas les bénévoles, il faudrait les inventer. Au détour d’un des bungalows des futures loges des artistes, qu’est ce qu’on découvre. Une joyeuse bande de jeunes artistes pinceaux à la main en train de peindre des panneaux de bois. De véritables petites oeuvres d’art qui iront décorer les loges des artistes qui ce week-end passeront par le Pont du Rock. L’an dernier, cette opération avait fait l’objet d’un concours.

Cette année ce sont des bénévoles qui réalisent eux-mêmes ce travail de création. Des étudiants ou des passionnés d’arts décoratifs, de peinture…? Rien de tout cela. « Nous on s’est proposé pour être bénévoles mais au même titre que les autres pas spécialement pour faire la décoration. Mais comme l’occasion s’est présentée… », explique un des jeunes. « On leur a proposé, ils ont accroché. Alors on leur a donné des pinceaux de la peinture et ils se débrouillent… », commente Nathalie, responsable de tout le chantier décoration des loges. Au Pont du Rock, place à la créativité, à l’imagination et à l’initiative et le tout dans la bonne humeur.

Et il aurait été dommage de se priver de cette fraicheur, car les premiers résultats sont prometteurs. Ces oeuvres éphémères seront accrochées dès demain dans les bungalows, histoire d’agrémenter le séjour des artistes.

Sinon pour le reste, toujours aucun signe palpable de stress dans l’équipe. Les camions poursuivent leur ballet, remplissant peu à peu la prairie des éléments indispensables à la vie d’une collectivité de plusieurs milliers d’individus. Il y a bien sur les buvettes mais aussi, ce mercredi, les toilettes. Un semi-remorque de WC qui vont être répartis sur le site pour répondre aux besoins les plus urgents. Sous le hangar, on vérifie les arrivages de nourriture et on prépare des kilos de radis, de melons.

Le village partenaire commence, lui-aussi, à prendre tournure. Donc tout va bien. Sauf peut-être le temps qui continue de distribuer un bien désagréable crachin sur la région. Des craintes pour la fin de semaine? « Il ne pleuvra pas », grogne J.P. avec une placidité déconcertante… Et les toutes dernières prévisions semblent lui donner raison.

La pluche, un exercice incontournable..
La pluche, un exercice incontournable..
Combien de kilos de paté, de salades composées, de fromage...
Combien de kilos de paté, de salades composées, de fromage…
Nous, on veut du wifi... qui fonctionne
Nous, on veut du wifi… qui fonctionne
Un semi-remorque de toilettes...
Un semi-remorque de toilettes…
Travail d'artiste? Non de bénévoles
Travail d’artiste? Non de bénévoles
Travail d'artiste? Non de bénévoles!
Travail d’artiste? Non de bénévoles!
Travail d'artiste? Non de bénévoles!
Travail d’artiste? Non de bénévoles!
Travail d'artiste? Non de bénévoles
Travail d’artiste? Non de bénévoles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires