Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Saint-Guyomard / Saint-Guyomard. Vaste opération anti-délinquance sur la RN166

Publié le 2 avril 2015

Saint-Guyomard. Vaste opération anti-délinquance sur la RN166

Photo d'archives
Photo d’archives

Une opération de lutte contre la délinquance sous réquisition et en présence du procureur de la République, Thierry Phélippeau , s’est déroulée sur la RN 166 de 22h00 à Minuit mercredi 1er avril 2015 à Saint-Guyomard, rapporte la gendarmerie.

A 22 heures, 4 agents de la DIRO ont réalisé en sécurité une déviation totale du trafic de la N166 dans le sens Vannes-Ploërmel en direction de l’aire de repos des Landes de Lanvaux. Sur cette aire, 44 militaires de la compagnie de gendarmerie de Ploërmel et de l’escadron départemental de sécurité routière à Vannes, appuyés par une équipe cynophile stupéfiants et par 5 agents de la DREAL ont mis en place deux chaînes de contrôles :

– une chaîne poids-lourds pour prévenir les infractions liées à la coordination des transports : 20 poids-lourds et bus ont été contrôlés, aucune infraction aux conditions de travail n’a été relevée.

– une chaîne véhicules légers pour rechercher les infractions liées à la législation des stupéfiants et aux cambriolages : 100 véhicules et conducteurs ont fait l’objet de contrôles administratifs approfondis, de dépistages de l’imprégnation alcoolique et de tests salivaires réagissant aux produits stupéfiants. 9 d’entre-eux ont été détectés positivement à l’alcool. Une personne fait l’objet d’une procédure délictuelle pour un taux à 0,44 mg d’alcool/l d’air expiré. Trois conducteurs ont été dépistés positifs aux stupéfiants. Le véhicule de l’un d’entre-eux, en situation de récidive, a été saisi. Une personne a été trouvée en possession de 2 gr de cannabis. 4 permis de conduire et 3 cartes grises ont fait l’objet d’une rétention administrative. 3 véhicules ont été immobilisés. Une procédure pour refus d’obtempérer et mise en danger de la vie d’autrui a été établie à l’encontre d’un conducteur circulant à très vive allure et refusant le contrôle des forces de l’ordre. Un véhicule de lecture automatique des plaques d’immatriculation a été utilisé pour garantir la fluidité du flot de véhicules dévié et la rapidité des consultations aux fichiers. La déviation a été levée à minuit.

« Le dispositif retenu a permis d’éviter le moindre bouchon ou ralentissement sur la voie express. Ces opérations coordonnées de contrôle des flux routiers se poursuivront dans les mois à venir pour garantir la tranquilité publique et lutter contre l’insécurité routière», souligne la gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires