Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Malestroit. Dix-sept nids recensés : alerte au frelon asiatique!

Publié le 14 janvier 2015

Malestroit. Dix-sept nids recensés : alerte au frelon asiatique!

DSC_1821

C’est la chute des feuilles des arbres qui permet d’avoir une idée précise de l’ampleur du phénomène. C’est ainsi qu’à Malestroit pas moins de 17 nids de frelons asiatiques ont été recensés dont la plupart à plus de 20 mètres du sol. Jusqu’à présent, l’intervention des pompiers se limitait au domaine public, mais à l’automne, la municipalié de Malestroit avait donné son feu vert pour intervenir chez des particuliers et avait pris en charge le coût de ces deux interventions. La découverte de ces nouveaux nids est inquiétante car elle signifie que les nids vont se multiplier dès que le printemps va arriver. Ils ont été recensés, répertoriés, photographiés afin de voir ce qu’ils vont devenir l’an prochain. En principe les frelons asiatiques ne reviennent pas dans un nid ancien.

La lutte s’organise mais le combat semble bien inégal. Le point sur la situation.

Trop tard pour détruire les nids. C’est inutile après le 15 novembre, car les reines les ont abandonnés pour aller se mettre au chaud, sous un toit, sous terre en attendant que les premiers rayons du soleil leur donne le signal d’aller reconstruire des nids. Sachant qu’un nid renferme entre 4 et 600 reines, cela donne une idée de la gravité de la situation et des risques de mutliplication -on peut même parler de risque invasif- pour 2015 et les années suivantes.

Le piégeage dès le 15 février. Aujourd’hui, l’une des techniques recommandées par les spécialistes, c’est le piégeage et cela concerne tout le monde. Il peut -et devrait- être pratiqué par les particuliers. Il n’existe pas pour l’instant de pièges préfabriqués. Le GDS apicole 56 va prochainement diffuser des fiches techniques permettant de fabriquer soi-même ces pièges. Il s’agirait ni plus, ni moins que les bons vieux pièges que l’on réalise avec des bouteilles en plastique que l’on coupe et dont on entre le goulot à l’envers dans la bouteille. Remplies d’un mélange attractif ces bouteilles attirent les frelons qui pénètrent à l’intérieur et ne peuvent en ressortir. La période de piégeage s’étalera du 15 février eu 1er mai.

Prise en charge du conseil général. Autre nouveauté, cette année, le conseil général va financer à hauteur de 50% les frais de destruction. La municipalité de Malestroit a décidé de participer financièrement à cette campagne. Elle devra prendre une délibération dans ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires