Accueil / Oust à Brocéliande / RETRO 2014. Animations-loisirs : les temps forts de l’année

Publié le 3 janvier 2015

RETRO 2014. Animations-loisirs : les temps forts de l’année

 

DSC_0670

L’année 2014, c’est aussi une accumulation d’évènements qui ont agrémenté notre vie quotidienne, qui ont parfois eu un retentissement dépassant largement les limites du département, de la région. La palme revient sans doute au festival du Pont du Rock qui a battu des records de fréquentation. Mais les cérémonies du 70è anniversaire du débarquement ont été l’un des temps forts du printemps. Tout comme la retransmission des matchs de l’équipe de France à Questembert…

 

Le Pont du Rock. A tout seigneur, tout honneur, le festival du Pont du rock reste l’évènement phare de cette année, d’autant qu’il a battu DSC_0665des records de fréquentation. Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis : une programmation à la hauteur de la réputation de la manifestation, une organisation irréprochable et… une météo exceptionnelle. Et toujours, en coulisses, des bénévoles fidèles, passionnés qui constituent la clé de voute de cet édifice.

 

A revivre en cliquant ici

 

 

 

 

Le 70è anniversaire du débarquement. Sur fond de musée de la Résistance en difficultés, les cérémonies et les animations organisées IMG_3998à Saint-Marcel ont attiré des milliers de personnes. Visites ministérielles, reconstitutions, animations populaires en plein air… se sont succédées. A cette occasion, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la défense a annoncé que le plan de sauvetage du musée était bouclé. Les semaines et les mois qui suivent montreront que la réalité est beaucoup moins limpide, cette fois sur fond de tiraillements entre la CCVOL, Malestroit et Saint-Marcel. On attend, en ce début 2015, l’arrêté préfectoral qui donnera officiellement la compétence du musée à la communauté de communes…

 

A revivre en cliquant ici

 

 

 

Malestroit, étape officielle du Tro Breizh. Plus d’un millier de pélerins participants au Tro Breiz, ce pélérinage qui suit les traces des DSC_0707sept Saints Fondateurs de la Bretagne font étape à Malestroit. C’était la première fois et du coup, le maire de Malestroit, se fend d’un discours en Breton. Autre bonne nouvelle de la journée, Malestroit est désormais inscrit comme étape officielle de cette manifestation.

 

A revivre en cliquant ici

 

 

 

 

Questembert, fan de foot. La municipalité de Questembert décide de surfer sur la vague bleu. Elle organise la retransmission en direct DSC_0514des matchs de l’équipe de France sur écran géant sous la Halle. Simple, efficace et… très populaire. Peu de villes en France ont fait ce choix. Et le soir du premier match, les caméras de TF1 sont là pour retransmettre l’initiative. De succès en succès, l’engouement prend des proportions inattendues et près d’un millier de personne viennent supporter l’équipe nationale dans une ambiance très conviviale…

A revivre en cliquant ici

 

 

 

 

Pleucadeuc, capitale des jumeaux. Voila encore une manifestation au retentissement nationale et international. Le fête des « deux et DSC_0961plus » rassemble chaque année au 15 août des milliers de jumeaux, jumelles, triplés… à Pleucadeuc. Une tradition respectée cette année encore avec un succès toujours plus grand. Alain Launay, le maire de Pleucadeuc qui en est l’initiateur promet des innovations pour la prochaine version 2015 de cette fête afin qu’elle reste toujours aussi attractive. Mais cette année, le charme étrange de ce grand rassemblement a subjugué les visiteurs. Des « deux et plus » heureux de se retrouver, de se faire prendre en photo dans une grande communion populaire.

A revivre en cliquant ici

 

 

 

 

Porcaro, capitale des motards. Même jour, le 15 août, autre évènement au retentissement international. La madone des motards a de DSC_0821nouveau attiré des milliers de motards à Porcaro et sur les routes de la région. Une manifestation dont le point culminant est la bénédiction des motos qui ensuite se lancent dans un long périple à travers les villes et villages de la région. En dépit d’un temps maussade des milliers de badauds se sont une fois encore rassemblés le long de ce circuit pour saluer les deux-roues…

A revivre en cliquant ici

 

 

 

 

Le Roc-Saint-André comme au Moyen-âge. Retour vers le passé au Roc-Saint-André où l’association du roi Uther organise une DSC_1022grande fresque historique replongeant la commune à l’époque des combats chevaleresques.

A revivre en cliquant ici

 

 

 

 

 

 

 

Les Festiv’halles. Le « Festiv’halles » de Questembert attire une fois de plus des milliers de visiteurs et des spectacles de DSC_0876très haut niveau dans le centre de la ville. Comme le veut la tradition la pluie épargne ce week-end festif en plein air.

Mais quel est l’avenir de ces grandes manifestations qui pourraientt être compromises par les restrictions budgétaires à venir. C’est déjà le cas de Festi’mômes. Il y a quelques semaines, la communauté de communes de Questembert annonçait, pour faire face aux contraintes budgétaires sa décision de ne plus financer cette manifestation qu’un an sur deux. Il en sera de même du festival du livre de jeunesse.

 

A revivre en cliquant ici

 

 

 

 

Ploërmel entre dans les « mois noirs ». Miz du pour les bretons, c’est le mois noir, c’est le mois de novembre. C’est le moment de DSC_1529préparer l’entée dans cette période sombre. Pour cela, Ploërmel a un remède : le festival Brocéliande Fantastic qui s’articule autour de concerts, d’un salon du livre, d’un Fest Noz dans un univers mêlant l’imaginaire et la réalité.

 

A revivre en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires