Accueil / Ploërmel Communauté / Pays de Ploërmel / Monterrein / Monterrein. Le succès de l’exposition des oiseaux exotiques

Publié le 9 novembre 2014

Monterrein. Le succès de l’exposition des oiseaux exotiques

DSC_1640

Dès ce dimanche matin, les visiteurs se pressaient à la salle polyvalente de Monterrein où se déroulait une bourse-exposition aux oiseaux. Un évènement puisque c’est la première fois depuis 25 ans, qu’une exposition de ce genre est organisée dans cette partie du département. L’oiseau club vannetais organisait cette manifestation originale, pleine de couleurs, de chants d’oiseaux. Les couleurs et les chants ce sont d’ailleurs les deux critères qui souvent précipitent un individu dans la passion. Mais beaucoup ont du mal à expliquer pourquoi, un jour, ils se sont lancés dans ce passe-temps. « Pour moi, tout est parti d’un cadeau de Noël quand j’étais enfant. J’avais reçu deux perruches, ça ne m’a plus quitté. Aujourd’hui j’élève surtout des perroquets, des amazones, des arras, des grandes perruches… », raconte Lionel Hochet, un des membres de l’association. Mais qu’est ce qui le fascine chez les oiseaux? « Les couleurs, le chant, le relationnel entre l’homme et l’oiseau aussi puisqu’il faut essayer de les apprivoiser…, confie-t-il. mais le plus intéressant, c’est la reproduction. Car s’ils se reproduisent, cela veut dire qu’ils se sentent bien dans leur volière, qu’ils ont une nourriture équilibrée ». Yvon Daniel, trésorier adjoint du club est aussi tombé dans cette passion très jeune, lorsqu’il a adopté une tourterelle mâle, l’a élevée, apprivoisée jusqu’à ce qu’il trouve l’âme soeur et vole enfin de ses propres ailes. Arrivé à l’âge de la retraite, il y a une dizaine d’année, Yvon Daniel a franchi le pas et c’est lancé dans les concours. Couleurs, qualité du plumage, ongles des pattes… rien n’est laissé au hasard et les juges sont intraitables. Pas question d’être déclaré premier si vous avez moins de 90 points, c’est dire le niveau d’exigence que requiert cette compétition. Pour l’anecdote, un des membres du club est champion du monde. Il élève chez lui, un millier d’oiseaux.

Et la passion n’a pas d’âge. L’oiseau club vannetais qui regroupe environ 70 adhérents, vient d’enregistrer une nouvelle inscription, celle d’un jeune passionné âgé de…12 ans. Un tiers de ces adhérents participent à des concours et l’un d’entre eux est même champion du monde. Les autres se contentent d’élever et de chouchouter leurs petits amis. Aujourd’hui à Monterrein, les visiteurs ont pu découvrir cette passion originale, mais beaucoup plus répandue qu’on ne le pense. Marcel Benoits, le maire de Monterrein est lui-aussi tombé sous le charme de la gent ailé. Il manque rarement une exposition et se souvient qu’il y a quelques années, il élevait des dizaines de couples de pigeons sous un hangar. « Ah, si je n’avais pas pris le poste de maire, je pense que je m’y serai remis… », avoue-t-il.

Alors, si vous cherchez une petite sortie ce dimanche après-midi après le repas familial, rendez-vous à la salle polyvalente de Monterrein. L’exposition est ouverte jusqu’à 18 heures (entrée 2,50 euros, gratuit pour les moins de 12 ans).

VIDEO. Kiwi, le perroquet du navigateur Franck Cammas

La bourse aux oiseaux en images :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires