Accueil / Oust à Brocéliande / CCVOL. Evincé de la vice-présidence, Michel Guégan claque la porte

Publié le 25 avril 2014

CCVOL. Evincé de la vice-présidence, Michel Guégan claque la porte

La nouvelle équipe dirigeante de la CCVOL
La nouvelle équipe dirigeante de la CCVOL

Comme promis, nous vous proposons de suivre en direct la réunion de la CCVOL au cours de laquelle vont notamment être élus les vice-présidents et le bureau.

18 h 30. Les conseillers communautaires prennent place autour de la table. L’assistance est un peu moins fournie que la semaine dernière.

18 h 40. Alain Launay élu président la semaine dernière, ouvre la séance. Michel Guégan fait son entrée dans la salle.

18 h 44. Alain Launay fait distribuer un document présentant le nouvel  organigramme de la CCVOL. Il compte 8 vice-présidents contre  9 auparavant. Ce nombre est adopté par l’assemblée.

18 h 47. Election du premier vice-président. Une seule candidature, celle de Gaëlle Berthevas, maire de Saint-Abraham. Le vote se déroule à bulletins secrets

18 h 54. Gaelle Berthevas est élue première vice-président par 26 voix,  8 blancs, un nul.

18 h 55.  2è vice-président : Noël Colineaux, maire de Caro et André Piquet, maire de Bohal (il occupait ce poste dans la précédente assemblée) sont candidats

19 heures. Noël Colineaux est élu 2è vice-président, chargé des finances par 25 voix contre  9 pour André Piquet et 1 blanc

19 h 04. Election du 3è vice-président. Un seul candidat : Jean-Yves Laly, maire de Missiriac

19 h 10. Jean-Yves Laly est élu 3è vice-président par 25 voix et 10 blancs. Il est en charge de la commission enfance-jeunesse

19 h 11. Odile Lerat, est seule candidate au poste de 4è vice-président

19 h 14. Odile Lerat est élue 4è vice-présidente (commission vie sociale) par 27 voix et 8 blancs

19 h 15. Isabelle Michel, maire de Saint-Laurent-sur-Oust est seule candidate au poste de 5è vice-président

19 h 19. Isabelle Michel est élue 5è vice-présidente avec 28 voix et 7 blancs. Elle est chargée de la commission culture-tourisme. Elle obtient le meilleur score jusqu’à présent.

19 h 20. Alain Marchal maire de Sérent et Michel Guégan président sortant sont candidats au poste de 6è vice-président, pour la commission aménagement-habitat

19 h 25. Alain Marchal est élu 6è vice-président par 22 voix contre 5  à Michel Guégan et 8 blancs

19 h 28. Robert Emeraud, maire de Saint-Guyomard est candidat au poste de 7è vice-président

19 h 30. Michel Guégan prend la parole, d’une voix faible, pour regretter la tournure des évènements. Il décide de ne plus prendre part au vote…

19 h 34. Le vote a repris. Robert Emeraud est élu 7è vice-président, en charge de la commission voirie, patrimoine communautaire par 26 voix et 9 blancs.

19 h 37. Daniel Brulé, maire de Saint-Gongard est candidat à la 8é vice-présidence, en charge de la commission environnement et développement durable.

19 h 38. Michel Guégan se lève « je suis fier d’avoir créé la première communauté de communes de France…, déclare-t-il  Je pensais avoir un peu de reconnaissance… Je continuerai à servir ce territoire. Je me suis fait des amis pendant cette campagne, évoquant notamment Christian Guillemot qu’il remercie longuement du soutien qu’il lui a apporté. Je ne ferai pas partie du bureau de la CCVOL. Je vous dit merci. Je n’ai jamais eu aucune rancune pour personne. Il y aurait pu y avoir un peu de reconnaissance. Je vous le dit je n’en peu plus… »

Michel Guégan évoque une convocation qu’il aurait reçue ce vendredi après-midi de la part d’Alain Launay. Au cours de cet entretien des reproches lui auraient été formulés

19 h 55. Alain Launay s’adresse à Michel Guégan. Il lui dit qu’il a sa place dans le bureau. « Tout le monde reconnait ce que tu as fait. Surtout que ce soit ce qu’on se retienne de toi… », déclare-t-il

19 h 57. La femme de Michel Guégan prend à son tour la parole. Elle accuse Alain Launay d’avoir demandé à Michel Guégan de ne pas venir ce soir à la CCVOL. Alain Launay dément formellement cet appel téléphonique. « Au contraire, ma trouille, c’était qu’il ne vienne pas…, précise le nouveau président à l’assemblée. C’est pour ça que j’ai retardé le début de la réunion »

19 h 58. Michel Guégan quitte la salle

19 h 59. Robert Emeraud quitte la salle, mais pour aller présider son conseil municipal…

20 heures. La réunion reprend. Daniel Brulé est élu 8è et dernier vice-président par 24 voix, 9 blancs et 2 nuls.

20 h 05. Le bureau est constitué des 16 maires de la communauté auxquels est ajoutée Odile Lerat qui n’est pas maire, mais conseiller communautaire de Ruffiac

20 h 07. Indemnités : Alain Launay propose de baisser son indemnité au profit de la première vice-présidente. De 1853, 22 euros brut mensuel l’indemnité du président passe donc à 1667 euros brut. Celle de Gaelle Berthevas est portée à 773 euros brut. Les autres vice-présidents percevront 588 euros brut mensuel. L’enveloppe globale des indemnités est fortement réduite. Elle passe  de 106 000 euros à 78 604 euros.

20 h 11. Après cet incident, le rythme de la réunion s’accélère. Les membres de la CCVOL désignent leurs représentants au sein des commissions et divers organismes

20 h 35. Une réunion de l’ensemble du bureau est prévue le 22 mai à 18 h 30.

20 h 36.  Joël Levau, le maire de Saint-Marcel demande une réunion d’urgence au sujet du musée de la Résistance.

20 h 40. La prochaine réunion de la CCVOL pourrait se dérouler le 5 juin à 18 h 30

20 h 41. Alain Launay revient sur l’incident avec Michel Guégan. Il dénonce fermement les propos de l’épouse de ce dernier. Il appelle à un travail en commun.

La réunion s’achève

3 commentaires "CCVOL. Evincé de la vice-présidence, Michel Guégan claque la porte"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires