Accueil / Faits divers / Inondations. Le bassin de la Vilaine en alerte orange

Publié le 8 février 2014

Inondations. Le bassin de la Vilaine en alerte orange

inondations malestroit

dépit de la légère baisse du niveau de l’Oust à Malestroit enregistrée ces dernières heures, le service de prévention des crues craint toujours une nouvelle élévation du cours qui pourrait atteindre un seuil critique. Désormais, c’est le bassin de la Vilaine qui est placé en vigilance orange…

Le point de la situation en fin de matinée

Les dernières cotes relevées par Vigicrues font état d’un niveau du cours d’eau de :

– 1,67 m à Josselin (à 11h30)

– 3,79 m à Malestroit (à 11h30)

Les cotes prévues du SPC au dernier bulletin disponible (12h) :

Après l’accalmie temporaire d’hier, les pluies tombées dans la nuit de vendredi 7 à aujourd’hui samedi 8 février ont fait repartir les niveaux à la hausse. Les cotes suivantes pourraient être atteintes :

– à la station de  Josselin, 2.40 m +/- 15 cm en début de nuit de samedi à dimanche 9 février

– à la station de  Malestroit, 4,10 m +/- 15 cm en début de journée dimanche 9 février Cet évènement est équivalent voire supérieur à la plus forte crue observée sur l’Oust de janvier 2001.

Pour la Vilaine Aval

Le cours d’eau est placé en vigilance Orange. Des contacts sont pris avec les mairies concernées, les riverains sont informés et alertés. Des mesures de précaution sont prises.

Les cotes prévues du service de prévention des vues au dernier bulletin disponible (12h) :

Les pluies de ces derniers jours ont fait réagir le bassin. Le niveau de 5,40m à la station de  Redon Oust sera atteint au plus tôt dimanche 9 février en début d’après-midi.

Les cotes prévues sur les autres stations de références sont:

– à la station de  Painfaut, 5,30 m +/- 20 cm, en journée de dimanche 9 février

– à la station de  Redon Vilaine : 4,40m +/- 20 cm, en journée de dimanche 9 février.

Les niveaux resteront élevés pendant plusieurs jours.

Interventions et mesures prises

Une cellule de crise, rassemblant l’ensemble des services de l’État concernés par les évènements, a été activée depuis vendredi à 9h et restera active autant que de besoin, et naturellement pendant toute la période de vigilance Rouge. Les services du SDIS ont patrouillé toute la nuit sur les différents sites sensibles identifiés. Au total, 277 interventions ont été réalisées dans les dernières 24 heures

A Pontivy, pendant la nuit et au matin, une soixantaine de maisons ont été impactées pendant le phénomène.

A Malestroit, la circulation sur le Pont-Neuf, sur la RD 776, est interdite à la circulation automobile. Des déviations sont mises en place à partir de la RN 166 (échangeurs de Sérent et de Bohal).

A Hennebont et Inzinzac-Lochrist, il est instamment demandé de ne pas s’approcher des zones inondées ou susceptibles de l’être, notamment aux abords du pont Jehanne la Flamme, et ce afin de laisser les services de secours fonctionner.

Par ailleurs, les difficultés de connexion avec le secteur de Redon (Ille-et-Vilaine), dont le centre de secours du SDIS 35 défend le canton d’Allaire (Morbihan), ont rendu nécessaire la mise en place d’un centre de secours avancé au CCAS d’Allaire, doté de tous les moyens nécessaires afin de reprendre temporairement les missions classiques du SDIS.

DIAPORAMA. Malestroit se prépare au pire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires