Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de Malestroit / Malestroit / Intempéries. A Malestroit, l’Oust pourrait atteindre 3,50 m demain

Publié le 6 février 2014

Intempéries. A Malestroit, l’Oust pourrait atteindre 3,50 m demain

A Malestroit, l'Oust est de nouveau sortie de son lit se prépare à subir une nouvelle crue de l’Ouest. Les barrières interdisant la circulation ont refait leur apparition et l’eau s’étale à nouveau sur les quais, dans les champs. Ce n’est qu’un début. Selon les prévisions, l’Ouest pourrait atteindre à nouveau la cote de 3,50 mètres vendredi soir…

Intéressons-nous d’abord aux prévisions météorologiques de ces prochaines heures qui sont préoccupantes :

En ce qui concerne la pluie :

Une lame d’eau généralement comprise entre  30 et 50 millimètres sur le département, plus localement  60 à 70 millimètres sur le relief est attendue pour cet épisode. A noter que l’est du Morbihan reste un peu à l’écart (15 à 30 millimètres prévus). Depuis 4 heures ce matin, il est tombé de 5 à 15 mm d’eau sur le département.

Coup de vent cette nuit

Après l’accalmie relative enregistrée ce matin, le vent d’Ouest Nord-Ouest commencera à souffler en fin de journée. Il va gagner en puissance durant la première partie de nuit et concernera le Morbihan. Ce bref renforcement du vent s’accompagne de  rafales de 90 à 110 km/h, jusqu’à 120 voire 130 km/h sur les côtes exposées.

La pluviométrie annoncée laisse entrevoir des risques d’inondations et notamment à Malestroit. L’Oust et le Blavet  sont placés en vigilance Orange  pour risque de crue depuis 16 h mercredi. La Laïta est placée en vigilance Rouge depuis ce jour, 10h, le Morbihan étant concerné par ce phénomène dans la partie la plus aval du cours d’eau.

Situation des cours d’eau

Les sols gorgés d’eau par les pluies récurrentes enregistrées sur les bassins du Morbihan depuis les dernières semaines, et la pluviométrie enregistrée depuis, provoquent  l’élévation progressive des cours d’eau.

Les cotes maximales prévues sont :

Sur l’Oust :

-A la station de Josselin: 2.10m +/- 20 cm vendredi

-A la station de Malestroit: 3,50m +/- 20 cm vendredi soir (à 12 h 30, la cote est de 2,66 m voir la courbe sur http://www.vigicrues.gouv.fr/)

Sur le Blavet :

-Pontivy : 0,90 m +/- 15 cm en début de nuit d’aujourd’hui

-Languidic : 1,40m +/- 15 cm dans la nuit de jeudi à vendredi

-Lochrist : 1,30m +/- 15 cm

“La population riveraine de l’Oust et du Blavet est invitée à surveiller cette montée des eaux, dont les niveaux auront des impacts sur la vie collective et individuelle”, insiste la préfecture. Des mesures préventives ont déjà été prises à Malestroit.

Vagues-submersion

Dans un contexte de littoral fragilisé, le déferlement de très fortes vagues associé à des niveaux marins encore élevés entraîne depuis mardi un phénomène “vagues-submersion” qui nécessite une attention toute particulière.

Une surélévation importante du niveau de la mer (surcote) va être générée par cette dépression ainsi que de fortes vagues. Les forts déferlements associés risque d’engendrer, à partir de la pleine mer et pendant les heures suivantes, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés.

La vigilance sera toute particulière sur la période à risque du jeudi 6 à 20h au vendredi 7 février à 4h.

Heure de la pleine mer ce soir : 21h30 pour Lorient – Coef 55

Interventions

Aucune intervention majeure n’est à signaler par le service départemental d’incendie et de secours durant la nuit dernière.

A Gâvres, pour prévenir tout risque d’isolement, le SDIS a positionné un train de véhicules (incendie, assistance sanitaire). Environ 800 foyers sont actuellement privés d’électricité sur le Morbihan. Les équipes d’ERDF sont actuellement sur le terrain pour rétablir la situation.

Dans la soirée du mercredi 5 février, des boulettes d’hydrocarbure ont été découvertes sur la côte d’Erdeven, sur la plage du Donnant à Belle-Ile et sur plusieurs plages de communes du Morbihan. Leur origine n’est pas connue à l’heure actuelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires