Accueil / Oust à Brocéliande / Missiriac. Voulu par les jeunes, le pump track suscite l’enthousiasme

Oust à Brocéliande

Publié le 6 novembre 2022

Missiriac. Voulu par les jeunes, le pump track suscite l’enthousiasme

Le pump track de Missiriac et ses 180 mètres de piste ne désemplit pas depuis qu’il a été ouvert aux pratiquants de ce sport. Mais il n’avait pas encore été inauguré officiellement. C’est chose faite depuis samedi. Une sénatrice, un député, le président du conseil départemental -mais également président de l’Union cycliste international- la présidente du pays de Ploërmel… Il y avait du beau monde pour couper le ruban.

Mais les vraies vedettes de cet évènement, ce sont les jeunes de Missiriac. Car ce sont eux qui ont porté le projet de bout en bout. Ce sont eux qui ont suscité l’intérêt de la maire Christelle Marcy, ce sont eux qui se sont engagés en participant à toutes les réunions préparatoires, ce sont eux qui ont été défendre leur projet devant le Pays de Ploërmel…

Une telle mobilisation a bien sur suscité un élan d’enthousiasme chez les adultes. La municipalité de Missiriac a soutenu le projet avec une efficacité qu’a souligné David Lappartient le président du conseil départemental, remarquant que le projet a obtenu 80% de subventions: c’est le maximum légalement possible… Tous les intervenants ont souligné cet investissement des jeunes et souhaité qu’il fasse école.

Ce pump track réalisé par une entreprise experte s’accompagne aussi d’un jump line, quelques centaines de mètres plus loin, une 2è piste, celle-là dédiée aux sauts. Ce qui fait de Missiriac un des hauts lieux de la pratique de ces sports extrémes -mais accessibles à tous- de la région.

De plus en plus de communes réalisent des pump tracks selon des profils souvent très différents. Cette diversité est un atout pour les pratiquants dont les plus « accros » testent ces circuits les uns après les autres. C’est le cas par exemple de l’association de Redon dont les membres ont présenté des démonstrations samedi en marge de l’inauguration. Leur passage à Missiriac mettait un point final à une tournée des pump tracks du secteur.

11 commentaires "Missiriac. Voulu par les jeunes, le pump track suscite l’enthousiasme"

    1. Mon dieu …. réfléchissez la prochaine fois avant d’écrire ! Votre taxe d’habitation a augmenté ???

      Remarquez c’est vrai continuez de cracher votre venin, on préfère tous voir les jeunes vendre du shit c’est plus sympa !

  1. Cher missiriacois, la taxe d’habitation est désormais supprimée, qu’il est difficile de contenter tout le monde!! une chose est sure, c’est un bel outil pour nos ados, à regarder le taux de fréquentation, cet investissement fait œuvre de santé publique , vous serez d’accord qu’il faut mieux les voir faire du sport qu’affaler dans un canapé à jouer de la console!!! Il faut porter au crédit de l’équipe municipale qu’il ce sont bien débrouillés pourque ce projet n’impacte pas trop les finances de la commune.

      1. Missiriacois, effectivement la seringue à raison il n’y a plus de taxe d’habitation sauf si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire. La taxe foncière sur Missiriac pour 2022 a augmenté d’un point soit 30€à40€. Quand à la taxe des ordures ménagères, la gestion n’est pas communale mais communautaire. Pour finir, il est préférable de voir nos jeunes se défouler sur ces aires de jeux et lieu de rencontre que devant console,télé etc…

  2. Quand est-il de la sécurisation des élèves qui prennent le bus route de PLOERMEL;
    les enfants et adolescents du lotissement de la Noé Morgan longe la RD pour rejoindre l’arrêt de bus situé en face de la route des rosayes tout cela sans éclairage ,attendent le bus dans le noir comme ceux de l’arrêt de crohenneuc ,il existe des éclairages solaires adaptés pourquoi ne pas équiper ces endroits ?
    je ne comprends pas que cet aménagement n’ai pas été pensé lors de la viabilisation de la Noé Morgan sachant que de jeunes couples seraient susceptible de venir y habiter.
    Je prends cet axe tous les jours et j’ai la hantise d’être témoin d’un drame.

  3. Ne mélangeons pas tout…..
    l’article parle ici du Pump Track:
    qui est ici un atout pour nos jeunes (quand on voit sa fréquentation c’est un bon choix)
    pas de rapport avec
    1/l’écoulement des eaux
    2/la taxe d’habitation
    3/la sécurisation des élèves sur la route de Ploermel
    Dan56

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires