Accueil / Sports / Football / Football. Ruffiac-Malestroit: 10 jours avant un match historique, ils gardent la tête froide

Football

Publié le 30 septembre 2022

Football. Ruffiac-Malestroit: 10 jours avant un match historique, ils gardent la tête froide

Ce vendredi soir, à l’entrainement sur le stade de Ruffiac, Timothée Guillaumot le coach et Anthony Poyac, le président du club de football de Ruffiac-Malestroit ont invité les joueurs à rester concentrés sur le match de championnat qu’ils disputeront dimanche à Sarzeau. « La priorité c’est le championnat, la coupe c’est pour le plaisir » a insisté Anthony Poyac. Pas facile pourtant d’oublier ce rendez-vous avec l’histoire qui attend Ruffiac-Malestroit le 9 octobre prochain. En battant dimanche dernier le club de Saint-Jouan des Guérets sur le score de 3 à 0, Ruffiac-Malestroit s’est qualifié pour le 5è tour de la coupe de France. Du jamais vu depuis au moins 30 ans et c’est la 1ère fois depuis la fusion entre Ruffiac et Malestroit en 2014 que le club atteint ce niveau. Le tirage au sort qui s’est déroulé mercredi a réservé une belle surprise à Ruffiac-Malestroit en lui attribuant comme adversaire, le club de Vitré qui évolue en N3, soit trois divisions au-dessus. « C’est ce qu’on espérait: tomber contre une grosse équipe et jouer à domicile. Parce qu’on sait que ça va être une belle journée de football, qu’on va faire plaisir à nos supporters, partager la fête avec eux, quel que soit le score… », s’enthousiasme Anthony Poyac.

Parce qu’on le sait, le club de Ruffiac-Malestroit, c’est une histoire de famille. Il suffit de venir sur le stade le dimanche pour constater l’osmose entre les joueurs et le public. D’ailleurs, dimanche dernier, le club a du affréter deux bus pour emmener les supporters à Saint-Jouan des Guérets. « Il y a beaucoup de jeunes, des moins jeunes, des garçons de plus en plus de filles et on est attaché à ce climat serein et familial qui nous entoure. On n’oublie pas que l’on ne forme pas que des footballeurs mais aussi des hommes et des femmes à qui on transmet nos valeurs », se réjouit le président.

C’est dire si le stade de Malestroit où se jouera cette rencontre devrait être plein à craquer et surtout survolté. Et ce soutien inconditionnel de leurs supporters n’est pas le moindre des atouts du club face au géant qu’ils auront face à eux. Ce match, les joueurs l’abordent avec humilité. Pas de préparation particulière. « C’est comme n’importe quel match », insiste le président. Mais ceux qui suivent un peu le foot, savent bien qu’avec Ruffiac-Malestroit, tout peu arriver. Le club a enregistré cette saison l’arrivée d’une dizaine de nouveaux joueurs talentueux, issus des U18 et n’a pas encaissé un seul but au cours des 4 premiers matchs qu’il a disputés. Et ce vendredi soir, ils étaient plus de 40 à l’entrainement, attentifs et besogneux « focus » sur le match de dimanche…

Mais, avec un public galvanisé, pourquoi ne pas rêver un peu à une issue qui prendrait des allures de contes de fées?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires