Accueil / Faits divers / Morbihan-Questembert. Un millier d’appels, des évacuations: le point sur les incendies à 22 heures

Faits divers

Publié le 6 août 2022

Morbihan-Questembert. Un millier d’appels, des évacuations: le point sur les incendies à 22 heures

Les conditions météorologiques actuelles sont propices aux feux de forêts. D’ailleurs, la préfecture a pris dès vendredi un arrêté interdisant l’accès et la circulation dans les espaces boisés du Morbihan à partir de ce samedi.

Les faits semblent hélas confirmer ces sombres prévisions. Les sapeurs-pompiers-pompiers du Morbihan doivent faire face ce samedi à une multitude de départs de feu.

Ce soir, dans un communiqué, la préfecture fait le point sur une situation préoccupante à 22 heures. Vers 1 heure du matin, les pompiers s’étaient rendus maitres des derniers incendies et devaient alléger leur dispositif.

« Ce samedi 6 août 2022, une quinzaine de communes du Morbihan ont été touchées par des incendies
d’espaces naturels dont la propagation a été facilitée par la forte sècheresse et les vents tournants.
Aucune victime, aucun blessé n’est à déplorer et aucune maison n’a été attaquée par les flammes. En
revanche, environ 75 hectares de végétation ont été brûlés.
Les sapeurs-pompiers du Morbihan ont été particulièrement mobilisés ce samedi. Le centre de
traitement des appels (18) a dû gérer près de 1 000 appels téléphoniques au cours de cette journée.
430 sapeurs-pompiers ont été engagés et 120 engins d’intervention ont été déployés sur les différents
sites dont 25 sur le seul site d’Erdeven. Les opérations se poursuivent avec l’appui de renforts du service départemental d’Incendie et de Secours d’Ille-et-Vilaine (4 engins et 18 sapeurs-pompiers) arrivés à Erdeven.
Des renforts des Pays-de-la-Loire sont attendus cette nuit.
Parmi les incendies désormais maîtrisés, figurent Questembert (5 hectares brûlés / Pas d’évacuation) et Saint-Philibert (5 hectares brûlés / Pas d’évacuation mais certaines personnes ont préféré quitter leur habitation le temps des opérations).
Plusieurs incendies non maîtrisés à 22 heures, l’ont été vers 0 h 30.

Locoal-Mendon avec feu non fixé, 40 hectares brûlés, 2 maisons évacuées, 10 maisons sécurisées, 4 hameaux protégés et désormais non menacés.
Erdeven avec un feu non fixé, 25 hectares brûlés, 30 maisons, 1 château comprenant des gîtes et un
camping évacués. Cela représente environ 300 personnes prises en charge par la mairie d’Erdeven et
celle de Belz.
Sur ces deux communes, à ce stade, aucune habitation n’est menacée.
Une quarantaine de gendarmes ont également été mobilisés sur l’ensemble des opérations de ce jour.
A noter que sur Locoal-Mendon, les agriculteurs ont prêté main forte aux sapeurs pompiers. D’une
manière générale, les maires en première ligne ont pu bénéficier d’une large solidarité. »

Appel au respect des consignes de sécurité

La préfecture « appelle chacun et chacune à respecter les consignes visant à limiter les départs de feux en cette période de risque très sévère de feux de forêt :

• Ne jetez pas vos mégots ou cigarettes dans la nature (notamment par les fenêtres de voiture)

• N’allumez pas un feu, un barbecue ou tout autre foyer à moins de 200 mètres de forêts, de broussailles ou de landes

• Informez-vous sur le risque feu de forêt

Si vous êtes témoin d’un départ de feu :

• Informez les pompiers (18 ou 112) le plus vite et le plus précisément possible ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires