Accueil / Oust à Brocéliande / Pays de LA GACILLY / Saint-Martin-sur-Oust. Les deux ex-comédiens du Puy du Fou font leur spectacle au château

Pays de LA GACILLY

Publié le 29 juillet 2022

Saint-Martin-sur-Oust. Les deux ex-comédiens du Puy du Fou font leur spectacle au château

Loïc Delattre et Diane Cavero

C’est sous la charpente du 18 ème siècle, au sein des dépendances du château de Castellan de Saint-Martin-Sur-Oust, que le duo de comédiens Diane Cavero et Loïc Delattre propose au public leur spectacle au cœur de l’imaginaire des contes dans la salle qu’ils ont ouverte au public, le 1er juin.

“La propriétaire du château, Marie Cossé, fille de Sabine Portier de Courcy, est notre première partenaire ! Elle nous a mis à disposition cet endroit pour en faire notre salle de spectacle, où nous pouvons accueillir une cinquantaine de spectateurs à chaque séance !”, explique Loïc.

La représentation est un voyage magique et fantastique qui s’adresse aux petits comme aux grands.

Intitulé « Les coffres à raconter des histoires », il plonge les spectateurs dans un univers de théâtre, de danse, de musique et de jeux de lumières multicolores…

C’est l’histoire de 2 saltimbanques qui ne savent plus comment divertir le peuple ! Mais heureusement, ils font la découverte de coffres magiques qui contiennent des histoires. Il suffit de les ouvrir pour que les contes prennent vie…

Diane et Loïc ne sont pas qu’un duo sur les planches, ils sont aussi un couple dans la vie ! Loïc, le comédien et Diane la danseuse chorégraphe se sont rencontrés sur le lieu de leur travail. Les 2 artistes professionnels ont été employés au Parc d’attractions historiques du Puy du Fou, en Vendée. 

Le couple jouait dans la même représentation, le Dernier Panache ! Loïc avait le rôle principal et Diane était la référente danse de ce spectacle. “Diane enseignait les chorégraphies aux danseuses. Quant à moi, j’ai joué pendant 6 ans au Puy Du Fou !” Mais avant le Puy du Fou, Diane a fait sa formation dans la prestigieuse école de danse Martha Graham à New York. Quant à Loïc, c’est un comédien et metteur en scène autodidacte, formé sur les planches, notamment avec la compagnie de théâtre professionnelle Instant, basée à Elven.

“Nous avons eu envie de monter notre propre spectacle. Notre créativité mutuelle a donné naissance en 2021 au collectif, baptisé Le Studio Cavero Delattre”…” ajoute Diane.

 Aujourd’hui, ces 2 passionnés ont créé Castel’Art, pour faire renaître l’énergie du lieu en proposant un voyage dans l’imaginaire des contes, afin de lier Castellan et l’Artistique…

Comment assister aux spectacles:

Vous pouvez assister aux représentations du coffre à raconter des histoires:

Le château de Castellan, un lieu chargé d’histoire

Les terres appartenaient à la famille Castellan (ou Catelan) dès 1375. Le premier manoir, en 1427 appartient à Pierre de Castellan, puis en 1536 à Jacques de Castellan. La seigneurie avait un droit de haute, moyenne et basse justice…Le château entre dans la famille de Carné le 31 janvier 1589, car Renée de Castellan, la fille de Jean de Castellan, épouse, au château, François de Carné. En 1715, pour un siècle encore, le château revient à la famille de Castellan, en la personne de Sévère de Castellan grâce une vente judiciaire le 28 août.

À la Révolution, le château est séquestré et affermé en 1792 à un nommé Le Clainche. Le château est vendu à Philippe-Joseph Bondeville, qui le cède le 13 décembre 1811 à Augustin-Joseph Borel de Bouttemont. Le château devient ensuite la propriété de la famille de la Ruée, des cousins. Après la mort d’André de La Ruée en 1959, le château de Castellan revient à Rémy-Alfred Potier de Courcy, son neveu, filleul et fils adoptif…

Le château, tel qu’il est aujourd’hui a été reconstruit en 1732, comme l’atteste la date gravée à proximité de l’œil-de-bœuf sur le fronton de la façade principale. Son architecture est rectangulaire, et le château était  flanqué de 2 pavillons aux extrémités. Il comprend un rez-de-chaussée surélevé, un étage d’habitation et des combles. Les seuls éléments décorés sont les lucarnes des combles. Un bâtiment de communs, qui accompagne ce château, est couronné par une corniche à modillons et par un toit avec une couverture à coyaux, qui adoucit sa pente. La chapelle a disparu. Les communs ont bénéficié d’une restauration en 1979.Après avoir traversé les siècles d’abord en tant qu’écuries, puis en ferme-auberge pendant plus de 40 ans tenue par Marie et Patrick Cossé, les communs du château de Castellan trouvent aujourd’hui une nouvelle vie avec les artistes et les spectacles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires