Accueil / Thématiques / Loisirs-culture / Carentoir. Bon plan anti-canicule: l’église du Temple et son exposition

Loisirs-culture

Publié le 15 juillet 2022

Carentoir. Bon plan anti-canicule: l’église du Temple et son exposition

Il va fait très chaud au cours de ces prochains jours. Des températures excessives qui incitent à la prudence vis à vis d’un soleil de plomb. Un phénomène qui intervient alors que nous sommes en pleine période touristique…

Mais le Morbihan a plus d’un tour dans son sac et surtout un éventail infini de possibilités de sorties détente capables de faire face à toutes les situations. Il n’y a pas que la plage dans notre département… Ainsi, le week-end prochain qui pourrait être le point culminant des températures prenez donc le temps de visiter l’église du Temple à Carentoir dont les murs épais protège des excès du soleil. Depuis ce samedi Quittery Desgrées du Loû, une jeune étudiante en histoire à l’UCO a repris le poste de guide qu’elle occupait déjà l’an dernier.

L’église du temple de Carentoir est un site emblématique des Templiers, cet ordre militaire et religieux qui a occupé une place prépondérante dans l’organisation de la France du 12è siècle. Elle était l’une des plus importantes Commanderie des Templiers en Bretagne par sa situation stratégique. Les Templiers avaient pour mission de protéger les pèlerins qui se rendaient en Terre sainte et les lieux saints dont le Saint-Sépulcre à Jérusalem. Ils eurent aussi pour mission d’être les gardiens du trésor royal, peut-être à l’origine du grand mystère qui les entourent…

L’arrestation massive des Templiers le vendredi 13 octobre 1307 marqua la fin de l’ordre, mais aussi l’émergence de légendes qui subsistent toujours dont celle de l’introuvable trésor des templiers qui subsistent toujours aujourd’hui. D’ailleurs Quittery Desgrées du Loû confirme recevoir régulièrement parmi ses visiteurs des passionnés qui n’hésitent pas à parcourir des centaines de kilomètres pour découvrir les différents sites témoins de cette histoire. « Moi, je leur dit que le trésor des Templiers se trouve bien ici… », sourit la jeune fille. En fait, l’église du Temple de Carentoir recèle deux vrais trésors, son retable qui a été restauré et un gisant qui est l’un des 4 derniers connus en France. Daté du XIIIè siècle, il pourrait être celui d’un templier.

On peut aussi découvrir l’organisation de ce lieu de culte qui était à l’origine séparé en deux parties, la chapelle réservée aux Templiers et la nef qui faisait office d’église pour les paroissiens locaux. L’église Saint-Jean Baptise recèle de nombreux autres symboles rares témoins de la présence des templiers.

Et cette année, vous pouvez y découvrir une exposition très riche prêtée par la ville de Troyes (Aube) un des hauts-lieux français de l’Ordre des Templiers.

Pratique:

Cette église est fermée toute l’année, sauf pendant l’été. Une occasion unique de la découvrir. Elle est ouverte uniquement le samedi et le dimanche, de 14 à 18 heures et la visite est gratuite. ATTENTION: beaucoup de visiteurs confondent cette église avec celle de Carentoir. Celle-ci se trouve dans le hameau du Temple, quelques kilomètres plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires