Accueil / Oust à Brocéliande / OBC. Mission « anti-solitude » remplie pour les jeunes volontaires en service civique

Oust à Brocéliande

Publié le 17 juin 2022

OBC. Mission « anti-solitude » remplie pour les jeunes volontaires en service civique

Tom, 20 ans, accompagne tranquillement une nonagénaire qui lui tient la main, Manon, 23 ans, pousse un fauteuil roulant, Lison, 19 ans, les bras croisés écoute avec attention une autre résidente… A la résidence des Ormes de Missiriac qui héberge des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs, une sorte de complicité règne entre les résidents et ce groupe de jeunes. Pourtant, il y a quelques mois pas grand monde n’aurait parié sur un tel résultat lorsque la mission confié à ces jeunes volontaires en service civique.

« C’est vrai, nous-même on se posait des questions, on avait un peu d’appréhension. mais on s’est dit que ça valait le coup d’essayer… », reconnaissent Christelle Marcy, maire de Missiriac et vice-présidente de l’OBC, Catherine Castello, élue de Beignon et Marie-Aude Bernard du service vie sociale gérontologie de l’OBC. Les jeunes eux parlent même clairement « d’une grande peur ». Car s’ils avaient choisi de faire leur service civique dans le secteur « solidarité seniors », ils ne s’attendaient pas à se voir confier la mission d’accompagner des personnes âgées soit à leur domicile soit au sein de la résidence spécialisée de Missiriac.

Depuis 2019, Oust Brocéliande Communauté a tissé un partenariat avec l’association Unis-
Cité, qui a pour mission de développer et d’animer des programmes de services civiques volontaires pour les jeunes, notamment en déployant la mission « Solidarité Seniors ».

« La France compte 10 millions de personnes âgées, et dans dix ans, elles seront près du double. Ce sont spécifiquement les personnes âgées dépendantes et souvent celles issues des milieux modestes, qui souffrent le plus de l’indifférence et de l’isolement », commente Christelle Marcy. C’est à partir de ce constat que l’OBC a décidé de passer une convention avec les antennes Unis-Cités de Vannes et Redon afin de recruter des jeunes avec pour objectif de réduire l’isolement des personnes âgées du territoire, favoriser leur bien-être, leur bien-vivre et renforcer les liens inter-générationnels. Deux équipes de 4 jeunes ont été recrutées. L’une via l’antenne de Redon pour animer des temps conviviaux au sein de la résidence autonomie de Carentoir. L’autre via l’antenne de Vannes, chargée de se déplacer au domicile de quelques retraité(e)s de Saint-Malo de Beignon, au domicile partagé de Beignon, ainsi qu’à la résidence des Ormes. Les visites ont eu lieu en binômes ou accompagnées par un élu local ou par Manuella, l’animatrice de Missiriac.

Pas simple. A priori. Car 6 mois plus tard, arrivés au terme de leur engagement, tous les jeunes avouent qu’ils n’auraient jamais du « avoir peur ». Et de toute évidence, l’expérience qu’ils ont vécu les a changé, enrichi. « Ca m’a fait grandir… », témoigne Manon qui reconnait se sentir « apaisée » après cette expérience. Les autres acquiescent. Pour autant, ils n’envisagent pas de faire carrière dans ce secteur d’activité. Mais cette mission restera un temps fort de leur vie. Et à voir les résidents qui s’immiscent dans la conversation qui s’intéressent aux échanges, l’effet est réciproque et le sentiment de solitude en a pris un sacré coup. La semaine précédente, les jeunes ont amené avec eux des casques de réalité virtuelle: certaines personnes âgées ont reculé mais celles qui ont tenté l’aventure ont adoré!

Ce jeudi, les volontaires ont achevé leur mission. Il est probable que pour les bénéficiaires de cette initiative, les journées vont sembler désormais bien longues…

L’OBC va désormais tirer le bilan de cette initiative et surtout en mesurer le bénéfice tant pour les personnes âgées que pour les jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires