Accueil / Thématiques / Environnement / Caro. Le monde des abeilles à l’école du Pré Vert: un jour du miel communal?

Environnement

Publié le 20 mai 2022

Caro. Le monde des abeilles à l’école du Pré Vert: un jour du miel communal?

Ce vendredi 20 mai est décrété « journée mondiale des abeilles » par l’ONU. Un peu partout des initiatives ont illustré ce thème dont tout le monde désormais perçoit combien il est essentiel à la survie de l’humanité. Les abeilles sont menacées par les maladies, les prédateurs comme le frelon asiatique et surtout par la pollution et l’usage des produits phytosanitaires. Bref: l’activité humaine. Or, sans abeilles, plus de pollinisation, donc plus de tomates, de courgettes, de fruits…

La municipalité de Caro a mis sur pieds un programme illustrant cette journée mondiale des abeilles à destination des écoliers de l’école du Pré Vert. « Nous souhaitions permettre à nos écoliers de découvrir la façon de vivre et l’importance des abeilles dans leur rôle de pollinisateur », indique
Jacques Bonno, adjoint aux travaux et à l’environnement. Ce vendredi matin, Mathieu et Aurore, deux apiculteurs amateurs avertis d’Augan, membre de l’association Polen sont venu raconter la belle et grande histoire des abeilles, leur mode vie, leur organisation démontrant une formidable intelligence et leur fragilité aussi face aux écoliers. Mathieu et Aurore avaient apporté avec eux des ruches -vides d’abeilles- et divers instruments utilisés par l’apiculteur. Cette intervention a d’autant plus passionné les élèves qu’ils entretiennent un jardin partagé où s’épanouissent des fleurs mellifères comme la bourrache. « Le top… », a confirmé Mathieu. Il avait apporté avec lui, une tenue de protection que les élèves ont pu essayer et même la maitresse. Et ils ont aussi pu goûter le miel.

«Grace à l’aide de l’association Polen qui anime des ateliers, nous avons envisager de faire une présentation théorique en salle avant de leur permettre de rencontrer un apiculteur et ses ruches» ajoute Erwan Gicquel le maire.

Un jour du miel de Caro?

La 2è partie de cette initiation s’est donc déroulée ce vendredi après-midi, sur le terrain. Contacté par l’intermédiaire de Jean-Marie Plantard, un conseiller municipal de Caro, un apiculteur de Monteneuf, Thibault Muller est venu installer ses ruches dans un bois de Caro et les écoliers ont pu les observer les précieuses butineuses dans leur environnement naturel.

Mais l’action de la municipalité de Caro ne s’arrête pas là et pourrait avoir un autre prolongement. «Le projet consiste à poser des ruches dans un endroit expérimental afin d’observer le comportement des abeilles et faire en sorte que si ces dernières se plaisent, une implantation soit possible. Une convention avec cet apiculteur pourrait être proposée au conseil municipal afin de pérenniser l’expérience et ainsi les laisser profiter d’un espace planté, sans pesticide, dans la même dynamique que le jardin partagé », imagine Jean-Marie Plantard.

Et les élus de rêver au jour où, à l’instar d’autres communes, Caro pourra inscrire son nom sur des pots de miel fait sur place dont pourront se délecter les habitants qui le souhaiteront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires