Accueil / Législatives 2022 / Législatives (4è). Isabelle Decuyper et Jérome Vincent candidats de Debout la France

Législatives 2022

Publié le 17 mai 2022

Législatives (4è). Isabelle Decuyper et Jérome Vincent candidats de Debout la France

Isabelle Decuypère et Jérome Vincent

Isabelle Decuyper (titulaire) et Jérome Vincent (suppléant) porteront les couleurs de Debout la France surla 4è circonscription du Morbihan pour les prochaines élections législatives. Tous deux ont rejoint le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan il y a 5 ans. Isabelle Decuypère, âgée de 51 ans, mère de 3 enfants était déjà candidate aux municipales de 2014 et 2020 à Ménéac, commune où elle exerce le métier de guérisseuse énergéticienne pour animaux. Jérome Vincent, 38 ans, deux enfants, exploite un bar-tabac dans le Finistère mais habite à Guilliers.

« On ne veut pas couper des rubans et poser pour des photos. On a envie d’être au plus près des gens… », expliquent les candidats qui, faute de moyens financiers, ne tiendront pas – ou très peu- de réunions publiques. « On sera par contre très présents sur le terrain, sur les marchés voire en allant directement chez les habitants, dans les exploitations agricoles. Ca correspond parfaitement à notre volonté d’être au contact des électeurs, pour les écouter, connaître leurs préoccupations quotidiennes ».

Ils veulent notamment défendre « des idées différentes ». Dans le domaine de la santé c’est, par exemple, la possibilité laissée aux gens de choisir leur façon de se soigner et d’avoir recours aux médecines parallèles « à condition qu’elles soient agrées », ou aux plantes médicinales qui pourront être prescrites par ordonnance; le maintien de l’hôpital de Ploërmel fait partie de leurs priorités tout comme le développement du nombre de médecins, infirmier(e)s en milieu scolaire. Ils veulent combattre la maltraitance et la violence « pas seulement à l’encontre des femmes » en étendant ce combat aux hommes, aux enfants et aux animaux, tout comme ils souhaitent améliorer la sécurité en zone rurale et pas seulement dans les villes. Ils veulent aussi aider et faciliter « l’habitat léger » (yourte, tiny house…) toujours « en le réglementant » afin d’apporter une solution à la pénurie de logements. En ce qui concerne l’agriculture, ils veulent aider et faciliter l’installation des jeunes agriculteurs ou les regroupements agricoles mais aussi abolir l’usage des pesticides tout en développant une méthanisation de petite taille. A cette liste s’ajoute la volonté d’améliorer les transports collectifs en zone rurale ou de développer les labels régionaux afin de soutenir le commerce local.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires