Accueil / Ploërmel Communauté / Guilliers. Quel avenir pour le marché du mercredi matin?

Ploërmel Communauté

Publié le 8 avril 2022

Guilliers. Quel avenir pour le marché du mercredi matin?

Un marché avec quelques commerçants ambulants avait l’habitude de s’installer au centre bourg de Guilliers, chaque mercredi matin, pour proposer ses marchandises aux habitants…

Mais ça, c’était avant ! “Avant les travaux de la route, sur laquelle une fois barrée à la circulation, nous nous installions ! Hélas ces travaux, qui ont commencé en novembre 2021, perdurent et ne nous permettent plus de nous poser avec nos camions !”, explique Emilie, de l’association Elfe, l’Epicerie Solidaire en Brocéliande, qui propose des produits locaux, en circuit court.

La municipalité a bien essayé de trouver un arrangement avec les marchands itinérants. Elle  leur a proposé d’installer leurs véhicules devant l’église, là où se situe le monument dédié à la rafle du 20 janvier 44.

Mais voilà, le premier inconvénient est que le sol est recouvert de pavés ! “Les clients, pour la majorité des personnes âgés, ont peur de glisser, donc désertent le marché ! Le second inconvénient est le manque de place ! Du coup, mes 4 confrères ont préféré renoncer au marché du mercredi. Je suis maintenant la seule à proposer mes produits à la vente !”, ajoute Emilie. En effet, les uns après les autres, les commerces ambulants sont partis : le dernier en date étant le pâtissier Markara, qui a cependant tenu tout l’hiver. Avant lui, il y a eu le départ du marchand de légumes et de fruits, de Murielle avec ses huiles, olives et fruits secs, puis de Ludivine qui proposait crêpes, gâteaux et boissons…

Interrogé, Joël Lemazurier, le maire, revient sur les raisons pour lesquelles les commerçants, cités par l’association Elfe, ont quitté le marché du mercredi, dans sa commune. “La marchande d’olives, domiciliée à Guilliers, a mis en suspens son activité pour des raisons de santé. Elle devait reprendre le marché le mercredi 30 mars ! Il semblerait qu’elle soit toujours malade ! En ce qui concerne le vendeur de primeurs, il a stoppé son commerce itinérant sur le marché, car il n’avait pas assez de clients et affichait plus de frais de transports, car il est domicilié à Baud ! Quant au pâtissier, absent pendant les congés scolaires, ses présences n’étaient pas régulières. De plus le couple de boulangers-pâtissiers, installé dernièrement dans le bourg, propose une marchandise moins onéreuse”,  détaille Joël Lemazurier. 

Il explique aussi que la vendeuse de crêpes, a carrément changé d’orientation professionnelle…

Pour autant, le maire confirme que le chantier a bien pris du retard, d’une part en raison des grèves chez Enedis, la société de distribution d’électricité. D’autre part, le recouvrement de bitume pour la route n’a pas été réalisé, parce que l’hiver n’est pas une période propice à la pose d’enrobé par le Conseil départemental et aussi, et aussi à cause de la pénurie de pétrole en lien avec la guerre en Ukraine. Il annonce cependant la reprise du chantier pour le  mardi 19 avril, pour 2 semaines.

“La municipalité entretient la volonté de développer le marché, en temps et en heure, une fois que les travaux seront terminés”, conclut le maire, en précisant que les emplacements pour les commerçants itinérants sont gratuits et qu’ils bénéficient d’un branchement en électricité.

Quant à Claudine Serveaux, la conseillère auprès des commerçants, elle ne manquera pas de démarcher d’autres marchands ambulants : légumes, fleuristes, etc…, afin de faire vivre le marché du mercredi matin à Guilliers…

1 commentaire "Guilliers. Quel avenir pour le marché du mercredi matin?"

  1. un peu déconcertée de la manière dont s’expirmer le maire sur chacun des ambulants, je trouve cela très limite d’évoquer son point de vue ainsi… france décomplexée dira t’on… il a un devoir de réserve normalement dna sa fonction ?? enfin il me semblait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires